« Cultiver » tes pensées

Hey toi ! On t’avait fait de belles promesses dans le premier article Prendre le temps d’être Kool, c’est quoi ?  Des promesses qui pouvaient paraître extravagantes pour certains, mais on ne niaisait pas… Nous voici avec du concret ! 

Par Catherine Rouleau et Melissa Gauthier

 

Aujourd’hui, on abordera une manière bien particulière d’apprendre à prendre soin de nos pensées, parce que prendre soin d’elles est un élément primordial pour être en mesure de prendre soin de soi en général. C’est dans le cadre d’un stage de première année qu’un superviseur a proposé l’idée de comparer nos pensées à un jardin, un jardin que l’on doit cultiver. Et c’est cette perspective que l’on veut vous transmettre aujourd’hui.

Pour commencer, imagine-toi un jardin vide. Un jardin dans lequel tu viens tout juste de mettre de la terre et de la racler. Tu l’as placée méticuleusement, de manière à ce qu’elle soit parfaitement installée. 

Si tu laisses ton jardin comme ça sans t’en occuper, que va-t-il se passer ?

De mauvaises herbes pousseront, tu me diras… Effectivement, tu as raison ! Dans cette perspective, les mauvaises herbes représentent ici nos pensées négatives. Les humains sont, pour la majorité, facilement submergés par des pensées négatives. Celles-ci peuvent être : « je suis tanné de mon cours », « c’est juste mardi, la semaine est longue », ou encore « l’école c’est demandant ». En d’autres mots, on est bon pour chialer et trouver du négatif partout où on va, tout comme les mauvaises herbes qui poussent facilement et rapidement dans un jardin négligé. Elles sont toujours les premières à émerger de la terre, mais aussi dans nos pensées. 

La semaine d’après, tu décides de te prendre en main et d’enlever toutes les mauvaises herbes de ton jardin, sans toutefois le cultiver par la suite. Que va-t-il se passer ? 

Elles vont repousser. C’est pareil pour tes pensées négatives. Tu as bien beau te dire que tu ne chialeras plus, si tu ne t’exerces pas à penser de manière optimiste, tu auras tendance à invoquer ce qui est négatif en premier. 

Mais, dis-moi, si tu décides de planter des carottes sur une bande de terre et que tu ne les arroses pas, que va-t-il se passer? Tes carottes auront clairement de la misère à pousser. Tu dois les arroser, les entretenir, leur donner du temps et de l’amour. Tu dois également entretenir tes pensées positives. 

Et, en ce moment, tu dois sûrement te demander comment on fait pour entretenir nos pensées positives… C’est en s’exerçant, c’est en se concentrant sur ce qui nous rend joyeux au lieu de se concentrer sur ce qui nous rend amers dans notre quotidien. Ainsi, à chaque fois que tu as une pensée négative, remplace-la par une formule plus positive. Plus tu le feras, plus ça deviendra naturel. Ce qui est Kool, c’est qu’en te concentrant sur les aspects positifs de ton entourage, tu vas nécessairement avoir moins de pensées négatives. Par exemple, dans un jardin, plus tes carottes poussent, moins il y a d’espace pour que tes mauvaises herbes s’installent.

Mais là, ça ne se fait pas tout seul. Si tu prends le temps d’arroser et d’entretenir de manière assidue tes carottes, mais que tu laisses pousser les mauvaises herbes dans ton jardin sans t’en soucier, que va-t-il se passer? Les mauvaises herbes reprendront toujours le dessus sur tes carottes, peu importe la qualité des soins que tu donnes à tes légumes. Effectivement, les mauvaises herbes ont une force incroyable. C’est le pouvoir de la nature, tout simplement. Il est donc important que tu n’oublies jamais d’enlever les quelques mauvaises herbes qui réussiront à faire surface, parce qu’il y en aura toujours. Donc, ça revient au fait de dire que malgré toute ta bonne volonté d’adopter une attitude positive, il ne faut jamais sous-estimer les pensées négatives. Celles-ci sont reconnues pour être mauvaises perdantes et reviendront donc toujours à la charge. Alors, qui gagnera le combat ? 

Pssss, je te donne un petit conseil de pro pour gagner ce combat… si tu fais pousser un énorme jardin, seras-tu en mesure de tout gérer ? 

Certainement pas ! Certaines plantes seront plus belles que d’autres. Ainsi, il faut que tu te concentres sur l’essentiel, que tu lâches prise sur d’autres aspects. Il y aura toujours de mauvaises herbes et des légumes que tu n’auras pas été en mesure de faire pousser et c’est normal ! Afin d’y arriver, sème et entretiens un premier légume et dès qu’il est beau, commences-en un nouveau. Vas-y étape par étape. Comme ça que tu ne seras pas découragé par la trop grande charge de travail et que tu verras une amélioration. Ton jardin poussera et tu pourras en être fier. 

Rappelle-toi : ce combat-là, il se gagne au quotidien, donc ne le tiens jamais pour acquis. 

Finalement, c’est en prenant soin de ton jardin (tes pensées) que tu deviendras Kool ! 

Partager cette publication

Laisser une réponse