Winter-Train-StationPar Mehdi Jebel

Le temps des Fêtes approche à grands pas. Pour la plupart des étudiants, il s’agit de la dernière ligne droite d’études avant des vacances bien méritées. Qui ne pense pas, durant ses interminables lectures, à ces futures journées de congé à regarder la neige tomber du ciel en pyjama, accompagné d’un chocolat chaud? Pour certains, il sera impossible de rester passif à la suite de cette accumulation de neige sur le sol; ils devront sortir leur paire de skis et leur planche à neige afin de dévaler les pistes.

D’autres, chanceux, planifient et envisagent leurs prochaines vacances au chaud, loin du froid hivernal qui s’acharnera sur le Québec. D’ailleurs, les voyages du temps des Fêtes deviennent un phénomène croissant chez les Québécois. Ceux-ci n’hésitent pas à quitter leur domicile et à échanger leur manteau pour leur maillot de bain. Selon GlobalPost, la Floride demeure l’incontournable destination de prédilection des Québécois. Si vous comptiez pratiquer votre anglais cassé durant vos vacances, ne soyez donc pas surpris de croiser davantage de francophones que d’Américains. New York, Las Vegas, Denver, Los Angeles et Boston se retrouvent aussi dans le top 10 des villes les plus populaires. Les compagnies aériennes qui flairent la bonne affaire n’hésitent pas à hausser considérablement leurs prix de vente. C’est la loi de l’offre et de la demande. Par contre, il existe quelques trucs afin de diminuer le montant de la facture. Tout d’abord, il est préférable de décoller de Montréal plutôt qu’en région. De plus, les vols durant la fin de semaine sont généralement plus coûteux. Il en est de même pour les vols de jour. C’est donc mieux de s’envoler durant la semaine et de nuit si possible. Il ne faut surtout pas hésiter à fouiller en ligne ou à consulter plusieurs agences de voyages. Si vous avez des nerfs d’acier et que vous êtes flexible sur la destination et sur la date de départ, les aubaines de dernières minutes peuvent constituer une option intéressante puisque vous pouvez ainsi économiser de 15 à 35 %. L’important demeure de trouver un voyage qui vous satisfait en fonction de votre budget. Dans tous les cas, achetez des produits reconnus québécois puisqu’avec ceux-ci, vous bénéficierez de la protection du Fonds d’indemnisation des clients des agents de voyage.

Sinon, pour ceux qui veulent rester dans leur coin de pays, il est possible d’explorer les marchés de Noël offerts à travers le Québec. Il y a notamment le marché allemand dans le Vieux-Québec, le marché Casse-noisette à Montréal, et plus près de nous le grand marché de Noël dans la petite gare de Sherbrooke. Ce dernier possède un magnifique sapin de Noël illuminé par quelque 29 250 lumières. Cependant, cette année, ces lumières ont fait l’objet d’un vol commis par, nous dit-on, de coquins lutins. Pour retrouver ces lumières qui ont été perdues, une campagne de financement est organisée au profit de la maison de fin de vie Aube-Lumière. Pour un don de 2 $, il sera possible de voir une lumière de plus s’allumer dans le sapin du marché de la Gare.

L’achat de vos cadeaux dans ces marchés ou dans des centres commerciaux vous permettra d’entrer dans l’ambiance festive et féérique du temps des Fêtes grâce aux ballades de Noël qui jouent à répétition.

Enfin, que vous soyez parti ailleurs ou que vous demeuriez ici, profitez du joyeux temps des Fêtes pour relaxer et pour passer du bon temps en famille. D’ailleurs, avant de m’évader trop loin dans mes pensées de voyage, je retourne à mes lectures. Bonne étude!

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *