Retour sur le Spectacle de la Rentrée

L’heure était à la fête ce mercredi soir sur le campus de l’Université où de nombreux étudiants se sont amassés devant la scène installée pour l’occasion sur le stationnement du Centre sportif. Et pour l'évènement, la FEUS, qui fête son 60ème anniversaire, organisait son traditionnel Spectacle de la Rentrée pour la 34ème fois. La communauté étudiante a donc pu voir se succéder les formations rock Caravane, Orange O’Clock et Galaxie avant la performance du groupe de hip-hop montréalais Loud Lary Ajust en guise de dessert.

Par Benjamin Le Bonniec

Alors que le rendez-vous avait été donné aux étudiants pour 17h, c’est un peu avant 19h que les québécois de Caravane entamèrent sur une avant-scène leur blues-rock empreint de légèreté et taillé pour la route. Ce retard attribuable à quelques problèmes techniques globalisés n’a évidemment pas entaché cette mise en bouche musicale concoctée par l’association Arrière Cours et dirigée par la dynamique Léonie Alain. Dès lors, cette célébration de la rentrée universitaire était définitivement lancée et les premiers excités se manifestaient.

Aussitôt la fin de la performance des quatre compères de Caravane, on pouvait entendre sur la grande scène les trois jeunes sherbrookois d’Orange O’Clock, sacré meilleur nouveau groupe canadien CBC Music de 2015, qui entonnaient les premières notes d’une musique énergique. La foule a été rapidement conquise malgré la difficulté pour le chanteur Mickaël Fortin de faire entendre le son de son clavier. Après quelques morceaux, la machine était en marche et le public pouvait pleinement apprécié la performance en direct d’une formation maîtrisant adroitement sa musique.

Sans être timide, la foule était restée assez rénervée pour les deux premières prestations et il a fallu l’arrivée sur scène de la bande à Fred Fortin pour déchaîner la population universitaire présente pour l’évènement. Expérimentés, les montréalais ont offerts une prestation de garage rock époustouflante permettant à la soirée d’atteindre son paroxysme. Nonobstant les quelques énergumènes légèrement trop alcoolisés, les chanceux présents sur le campus profitaient pleinement de ce spectacle offert gratuitement et ouvert à tous.

Pour terminer une soirée déjà triomphante, la FEUS avait choisi de trancher avec le reste d’une programmation résolument rock en faisant venir les rappeurs Loud et Lary de Loud Lary Ajust, histoire de pimenter un peu plus les festivités. Ce fut un succès puisque le groupe dispose déjà d’un véritable engouement populaire notamment à l’égard d’une jeunesse débridée et animée. Ainsi, les organisateurs peuvent s’enorgueillir du travail accompli face à la réussite de cette 34ème édition du Spectacle de la rentrée de l’Université de Sherbrooke. Les étudiants peuvent désormais se concentrer sur d’autres réjouissances!

Partager cette publication