La 25e délégation de l’UdeS à la simulation de l’ONU à New York : Un gala à la hauteur des attentes

Par Olivier Brisebois-Bérubé

Depuis maintenant 25 ans, l’Université de Sherbrooke envoie une délégation à New York pour la plus prestigieuse simulation de l’Organisation des Nations Unies, le National Model United Nations – New York (NMUN-NY) de son nom en anglais. Le 26 janvier dernier, les étudiants participant à la simulation ont organisé un gala pour financer leur aventure. Au prix de 35 $, les invités de la soirée étaient conviés à côtoyer les délégués actuels de la simulation, et quelques valeureux anciens. Le tout se déroulait dans une ambiance particulièrement épurée, au cœur même du Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

Pour la première fois depuis sa création, la délégation NMUN-NY de l’UdeS a organisé son gala de financement au Musée des beaux-arts de Sherbrooke. Dans un décor digne des plus belles salles d’Europe, les nombreux invités ont pu savourer des bouchées et des cocktails. Plusieurs anciens délégués étaient présents et se commémoraient leur propre expérience en présence d’étudiants actuels. On pourrait parler d’un beau mélange social, où on célébrait l’expérience à venir.

La délégation NMUN-NY doit, chaque année, amasser un montant colossal afin de financer la participation des étudiants à la simulation : l’habitation, le déplacement… Ce montant tourne autour de 30 000 $, et les étudiants paient eux-mêmes une partie de ce montant. Néanmoins, la grosse partie s’amasse par des activités de financement, comme la vente de chocolat, de vêtements à l’effigie de NMUN-NY, d’événements… Le gala est toutefois le plus efficace d’entre eux, et pour la 25e délégation, la barre était haute.

Toutefois, l’avis général semblait unanime sur l’organisation et le déroulement général de la soirée : le comité organisateur de l’événement a réussi à combler les attentes. Pour Sophia Bousselham, coordonnatrice du comité organisateur, la soirée a été un franc succès et permettra sans aucun doute d’amasser une somme considérable pour contribuer au financement des étudiants qui y participent. Sur place, tous les membres de la délégation semblaient prendre l’exercice extrêmement au sérieux.

Des invités d’honneur et des anecdotes qui parlent d’elles-mêmes

La soirée a d’ailleurs été marquée par la présence d’invités d’honneur. En effet, dans une logique de célébration, quatre invités de marque ont donné des discours afin de souligner l’importance de l’expérience qu’est NMUN-NY et la persévérance des étudiants qui y participent. À tour de rôle, chacun a raconté sa propre expérience personnelle en lien avec l’ONU. Isabelle Lacroix, directrice de l’École de politique appliquée de l’UdeS, a décrit son expérience personnelle à NMUN-NY, en 1997, avec beaucoup d’humour et d’anecdotes, allant des crises existentielles des étudiants aux guerres engagées entre certaines délégations de différentes universités! Elle résume le tout comme stressant, épuisant, parfois contrariant, mais ô combien enrichissant et mémorable. Pour Marie-Ève Chrétien, ancienne chargée de cours de la simulation de l’ONU et Caroline Brodeur, chargée de cours actuelle, des souvenirs similaires forcent les mêmes constats : NMUN-NY est l’expérience d’une vie, mais le tout demande un travail acharné.

Quelques jours avant le gala, le comité organisateur annonçait la présence d’un invité de taille en relations internationales : Hervé Cassan. Professeur à la Faculté de droit de l’UdeS, ancien diplomate, ambassadeur et conseiller de deux anciens Secrétaires généraux des Nations unies à New York, M. Cassan a livré une partie de son savoir et de son expérience aux invités présents et, plus particulièrement, aux étudiants qui iront prochainement à l’ONU. En passant des règles de conduite générale aux protocoles, en passant par l’architecture même des bâtiments de l’ONU, cette présentation d’un acteur réel des relations internationales a concrétisé le rôle que pouvait avoir une simulation comme celle de NMUN-NY.

Un rayonnement international pour l’UdeS

Rappelons que pour l’UdeS, NMUN-NY permet un réel rayonnement à l’international. L’année dernière, la délégation avait d’ailleurs reçu un prix d’« Outstanding deleguation ». Chaque année, la délégation de l’UdeS se démarque. Le travail acharné des étudiants, qui doivent apprendre à maîtriser l’anglais dans un contexte professionnel, et parler de dossiers d’une réelle importance, est considérable. En organisant un gala d’une telle envergure, la délégation actuelle a démontré qu’elle avait, elle aussi, toutes les capacités pour bien représenter l’UdeS en mars prochain. Il ne me reste plus qu’à leur souhaiter un bon succès!

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.