À venir en Estrie : la Nuit sans frontières

Par Dorian Paterne Mouketou

Pour une 8e fois, les Ingénieurs sans frontières (ISF) de l’Université de Sherbrooke organisent une Nuit sans frontières au sein même de la ville le 10 novembre prochain. Invités, kiosques, thématiques et enjeux importants actuels sauront rendre la soirée intéressante.

La Nuit sans frontières déjà à sa 8e édition

Cet évènement annuel organisé par les Ingénieurs sans frontières de la section de l’UdeS aborde chaque année des thématiques aux frontières entre le génie et les autres domaines, social ou scientifique. Le groupe à l’origine de ce projet, composé d’étudiants de la Faculté de génie de l’UdeS, a été fondé en 2004. Il fait partie d’Ingénieurs sans frontières Canada.

La Nuit sans frontières s’inscrit dans la lignée d’activités organisées chaque année en Estrie tant pour les étudiants que pour la population générale. « Le thème cette année est le développement durable. La soirée sera concentrée surtout sur le développement durable en Estrie », soutient Kalia Blais, étudiante en communication et membre d'Ingénieurs Sans Frontières, section de l'UdeS.

On aura quoi au menu cette année?

« Le début de la soirée est consacré aux kiosques et est d'une forme 5@7. À présent, le projet EMUS sera là avec sa moto, Campus durable, Amnistie internationale, La Déraille, Ruche Campus, Psychoed sans frontières, Génie-vert, Frigo Free Go et le programme en environnement de l'UdeS seront également tous présents », nous explique madame Blais. Après ces kiosques, quelques invités venant parler d’enjeux actuels aux frontières avec le génie donneront conférences et ateliers à parti de 20 h 30.  L'Association forestière du sud du Québec tiendra une conférence à propos de la gestion durable en milieu forestier. Les participants auront l’occasion de s’initier au yoga avec le Studio Enjoyoga, puis pourront se donner au plaisir du vélo avec une activité de réparation de vélo avec La Déraille. Une bachelière en environnement fera une présentation portant sur la gestion des matières résiduelles. Finalement, Tchaga Kombucha fera une conférence en lien avec la production de kombucha.

Quel est le rôle des acteurs invités à la soirée?

Madame Blais souligne que le lien entre le génie et le développement durable est de trouver des solutions alternatives, mais innovatives. « Tout est en évolution, alors il faut rester à jour », lance-t-elle en entrevue avec Le Collectif. Pour nos Ingénieurs sans frontières, les activités ciblent surtout les universitaires qui ont une volonté d'apporter du changement dans la société ou qui veulent s'informer à propos de la cause.

Avec ses invités, la Nuit sans frontières veut transmettre aux participants le désir de s’impliquer. « Pas obligé de devenir activiste, mais en commençant par prendre connaissance, c'est un début essentiel afin de comprendre le contexte et de passer le message à d'autres » grâce à ces conférences, informatives par-dessus tout, qui veulent répandre la connaissance.

Ce qui lie toutes les conférences et tous les kiosques présents à la Nuit, c’est qu’ils sont tous socialement engagés, avec une mission qui est axée sur un bienfait qui est rapporté à la société. Ce sont des acteurs qui pensent à l’environnement.

Pour ISF Sherbrooke, le but est d'envoyer un stagiaire en Afrique afin de développer divers projets comme partir des entreprises dans des communautés dans le besoin. La vision d'ISF Canada n'est pas d'envoyer de l'argent dans les pays en voie de développement, mais plutôt d'envoyer des personnes ressources qui serviront de repères et qui guideront les différents projets selon la réalité actuelle de ceux-ci.

-ISF Sherbrooke

La soirée débute à 19 h et se terminera dans les petites heures du matin, vers 2 h, et se tiendra dans la cafétéria de génie. C’est gratuit!


Crédit Photo ©  Ingénieur Sans Frontière

Laisser une réponse