5 choses à NE PAS faire pour survivre à la fin de session!

Par Samantha Ratté

 .

Si vous êtes arrivés jusqu’à l’université, que vous trouvez probablement merveilleuse en cette fin de session, vous n’en êtes pas à votre premier rodéo en matière de rush, d’abus de café et de nuits aussi courtes que le temps que ça t’a pris pour avaler ton dernier shooter.

 .

Ça c’est, bien sûr, si tu te rappelles de la dernière fois que tu es sorti tellement ça fait longtemps. Pour t’aider à survivre à cette interminable session et t’en sortir avec assez d’énergie pour retourner dans ta famille te faire dorloter par tes parents durant le temps des fêtes (on le sait tous que tu vas prendre ça relax et essayer le plus possible d’oublier les nouvelles responsabilités qui viennent avec ton appartement), voici 5 choses à ne pas faire pour survivre à la fin de session, qui vont sans doute te rappeler ce que ta mère t’a répété depuis le début de ton, ô combien long, parcours scolaire.

 .

  1. Sortir à tous les soirs

Tu ne le feras point. On comprend que tu aies le goût de noyer ton désespoir face à ton dernier examen dans l’alcool, mais mon p’tit coco, n’oublie pas que tu as besoin de dormir des fois, et tu vas pouvoir te reprendre. Eh oui! Le début de la session, ce temps où tu pouvais te permettre d’être naïf, est bel et bien terminé.

  1. Arrêter d’aller à l’épicerie et te nourrir uniquement de junk-food

S’il le faut, va faire un petit tour chez maman et profites-en pour ramener le plus de «touski» que tu peux et, si ce n’est pas possible pour toi, fais-toi des plats rapides, mais nourrissants. Surtout, ne néglige pas tes amis: le bon vieux beurre de peanut et le Kraft Dinner (ajoute donc des saucisses et du brocoli pour faire plaisir à ta mère).

  1. Commencer une nouvelle série sur Netflix le 1er décembre ou penser à t’abonner

Si c’est le cas, dis-toi qu’avec 7$ par mois, tu peux faire quelque chose de beaucoup plus efficace, du genre t’acheter trois cafés pour terminer ton étude. Tu prendras le temps de devenir un zombie et de devenir aussi pâle qu’un mort à force de rester devant la télé pendant le congé. Tu peux même demander un abonnement à Netflix comme cadeau, tu vas voir, tu vas finir par faire comme Gollum et l’appeler «Mon précieuuux!».

  1. Négliger ton entraînement et ta santé

C’est probablement la seule chose qui va t’empêcher de perdre ta motivation et qui va te faire assez de bien pour t’encourager. En plus, ce serait plate que tu perdes toute ta shape AVANT le temps des fêtes (le temps de la bouffe et des millions de desserts au Québec) au lieu d’après, comme ça tu pourras prendre la résolution de te remettre en forme le 1er janvier et ça ne fera pas si longtemps que ça que tu vas avoir arrêté.

  1. Te stresser autant qu’un chipmunk qui a bu autant de café que toi depuis 2 semaines

C’est important les études, on n’arrête pas de vous le dire et un petit peu de stress avant un examen important, c’est normal et ça peut même être bon. Sauf que tu as aussi besoin de relaxer, ça va aider ton sommeil et te permettre de mieux te concentrer pendant tes examens. Il y a aussi pas mal de chances que tu sois moins sur le bord de sauter sur tes coéquipiers dans tes travaux d’équipe.

Partager cette publication