5 jours pour l'itinérance

C’est en Alberta, en 2005, que le mouvement 5 jours pour l’itinérance a vu le jour. Face à une itinérance grandissante, des étudiants ont voulu redonner à la communauté en faisant leur part pour la cause. Au fil du temps, plusieurs universités se sont mobilisées et la campagne 5 jours pour l’itinérance rayonne maintenant à l’échelle nationale. Chaque année, des étudiants se réunissent pour planifier, organiser et encadrer des activités qui serviront à sensibiliser les gens à la problématique de l’itinérance et à amasser des fonds pour la cause. Du 9 au 14 mars prochain, dans chaque université participante, une dizaine d’étudiants expérimenteront l’itinérance. En effet, ceux-ci devront vivre sur le campus de l’université jour et nuit en suivant certaines règles : ils n’auront entre autres pas la possibilité de se laver, ne pourront pas payer pour manger (à moins de se faire donner de la nourriture périssable), devront se présenter à tous leurs cours et devront aussi participer à la recherche de dons en sollicitant les gens sur la rue ou dans les endroits publics.

Différentes activités de sensibilisation et de financement seront organisées tout au long de la semaine auxquelles les étudiants, les participants ainsi que la population sherbrookoise seront invités à participer. Tous les dons amassés seront remis à la Table itinérance de Sherbrooke et serviront notamment à l’organisation de la Nuit des sans-abris, qui a lieu en octobre tous les ans. L’objectif de cette 5e édition de l’Université de Sherbrooke est d’amasser 8 000 $.

L’itinérance est une réalité qu’il est facile d’ignorer... Il suffit de regarder ailleurs. C’est ce malaise et cette méconnaissance que les étudiants veulent contrer.

Le calendrier des activités ainsi que de plus amples informations se trouvent sur la page Facebook de 5 jours pour l'itinérance.


Crédit photo © lesbeautesdemontreal.com

Partager cette publication