À DÉCOUVRIR SUR LES SCÈNES SHERBROOKOISES CET HIVER

Par Mireille Vachon

Déjà 2020 qui commence! Nouvelle année veut dire nouvelle session, nouveaux projets, nouvelles résolutions… mais aussi nouveaux spectacles! Eh oui, la programmation hivernale de plusieurs salles de spectacle à Sherbrooke est plus qu’attrayante. Que ce soit au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke ou au Théâtre Granada, à la Petite Boîte Noire ou au Boquébière, les amateurs et amatrices de musique, de danse, de théâtre ou encore d’humour seront assurément comblés aux quatre coins de la ville. Pendant cette saison froide et blanche, rien de mieux pour se réchauffer le cœur que de s’évader au travers des personnages farfelus d’une pièce de théâtre, de la voix bouleversante d’une artiste émergente ou encore des millions de fous rires vécus pendant un one-man-show.

À ne pas manquer en janvier

En collaboration avec l’Arrière Cours et le Centre culturel de l’UdeS, Matthieu Pepper présentera son spectacle de stand up le 22 janvier prochain à la Petite salle du Centre culturel. De sa peur de mourir à son dédain pour les enfants, en passant par sa gestion quotidienne de l’anxiété et son refus de devenir adulte, l’humoriste aborde tous les sujets sans gêne et sans tabous. Venez l’encourager au profit du comité du bal de finissants en communication 2017-2020!

La semaine suivante, soit le 28 janvier, la troupe PPS Danse vous en mettra plein la vue à la salle Maurice-O’Bready avec le spectacle Danse Lhasa Danse qui rend hommage à Lhasa de Sela, une influence majeure dans le répertoire des musiques du monde, qui s’est éteinte il y a bientôt dix ans. Alliant chant, musique et danse, ce spectacle riche en émotions fera perdurer l’œuvre de celle à la voix profonde qui expérimentait plusieurs langues, dialectes et sonorités nouvelles.

Pour terminer le mois en beauté, allez faire un tour à la Petite Boîte Noire le 31 janvier afin de découvrir ou redécouvrir le troisième album de la formation Caravane. Après plus de 600 prestations partout à travers le Québec, en Europe et même en Asie, le groupe revient enfin à Sherbrooke.

À quoi s'attendre en février

Nous ne pouvons parler de la programmation de février sans mentionner la pièce Des souris et des hommes qui sera présentée le 4 février au Centre culturel. Cette adaptation théâtrale du fameux texte de John Steinbeck est mise en scène par le talentueux Vincent-Guillaume Otis, majoritairement connu pour ses multiples rôles à la télévision (District 31, Mensonges), mais qui s’avère également un excellent metteur en scène. L’histoire de George (Benoît McGinnis) et Lennie (Guillaume Cyr), les amis inséparables qui échouent dans leur quête du rêve américain, continue de bouleverser le public après toutes ces années, autant à la télévision qu’au grand écran et sur la scène.

On le connait tous et on l’aime tous, le charismatique Émile Bilodeau sera de retour à Sherbrooke le 8 février au Théâtre Granada. Le jeune chanteur avait d’ailleurs été la tête d’affiche du Spectacle de la rentrée l’hiver dernier. Avec son énergie contagieuse et son bon sens de l’humour, Émile Bilodeau saura encore une fois charmer la foule!

Du 5 au 22 février, le Théâtre du Double signe présentera la pièce Nos cœurs remplis d’uréthane au Centre des arts de la scène Jean-Besré situé au centre-ville. Le texte d’André Gélineau réunit une dépressive chronique qui vend des costumes médiévaux, une dévergondée qui accumule les fausses couches, un taxidermiste amateur de jeux grandeur nature et Léon, un artiste qui accueille tout ce beau monde à son vernissage de sculpture d’organes humains gonflés d’uréthane… Intrigant, non?

À mettre à l'agenda en mars

J’avoue que j’ai un petit penchant pour les groupes qui performeront au Théâtre Granada le 14 mars prochain : Bleu Jeans Bleu comme tête d’affiche et Raton Lover comme première partie. Le quatuor Bleu Jeans Bleu, sacré Groupe de l’année à l’ADISQ 2019, en est à son troisième album, Perfecto. Avec leurs déguisements comiques, leurs déhanchements du tonnerre et leurs mélodies accrocheuses, les membres du groupe sauront vous faire danser malgré vous. Quant à eux, les cinq multi-instrumentistes de Raton Lover présenteront leur troisième album, Changer de trottoir. Raton Lover, c’est un mélange de rock québécois, d’influences sixties et seventies, d’arrangements musicaux complexes et de paroles dans lesquelles tout un chacun se reconnait à un certain moment.

Natasha Kanapé Fontaine, autrice que j’ai découvert récemment grâce à son recueil de poésie Bleuets et abricots, effectue sa première tournée intitulée Je veux marcher. Alliant poésie, chanson et musique, son spectacle du 12 mars à la Petite salle du Centre culturel permettra une rencontre entre les peuples et les cultures.

À découvrir en avril

Il a fait les premières parties notamment de Vincent Vallières, de Daniel Bélanger et de Yann Perreau, a été classé parmi les dix meilleurs trompettistes au Canada en 2016 et vient tout juste de sortir son troisième album Après le crash… on parle bien du talentueux Jipé Dalpé, qui nous fera l’honneur de sa présence au Boquébière le samedi 11 avril prochain. Comme toujours, il sera armé de «son inséparable trompette lumineuse, ses guitares, ses histoires, son humour décapant et sa répartie hors du commun».

«Ouvre tes yeux, Simon, ouvre tes yeux quand tu chantes!» Depuis sa sortie en 2018, impossible de se sortir cette chanson de la tête. Vous l’aurez deviné, Les Trois Accords performeront au Théâtre Granada le 25 avril avec la seule contrainte d’intégrer la douce musique d’une cloche à vache à leur performance… Pour faire honneur à leur plus récent album, ça risque de causer Beaucoup de plaisir!

Voilà! C’était un petit topo de ce qui vous attend cet hiver au niveau culturel, mais sachez que ces spectacles ne sont qu’une infime partie de l’offre complète, que vous retrouverez sur le Web. Notez que plusieurs options avantageuses s’offrent aux étudiantes et étudiants passionnés d’art et de culture, notamment la Carte blanche, l’Arrière Cours, les Passeurs culturels, les Mordus du théâtre, etc. Pour terminer, c’est parfois (souvent) payant de sortir de sa zone de confort, d’expérimenter de nouveaux styles et d’ouvrir ses horizons quand on choisit des spectacles à aller voir, alors nous vous invitons à faire le grand saut en découvrant de nouveaux artistes, vous ne le regretterez pas.

 Bonne session à toutes et à tous. Que l’art et la culture égaient vos vies tout au long de celle-ci!

Partager cette publication

Laisser une réponse