Par Ariel Bélanger

Nous y sommes presque, les fêtes approchent à grand pas et ça signifie aussi que nous pouvons nous permettre de nous gâter un peu plus pour l’occasion. Que ce soit pour soi-même ou pour un proche, il ne faut pas oublier d’avoir une pensée pour nos commerces locaux avant de se lancer dans le magasinage de cadeaux (question de minimiser sa trace écologique en ce moment de consommation qu’il faut parfois avouer excessif).

Pourquoi acheter local?

D’où vient cette importance de prioriser les commerces locaux lorsque vient le temps de faire nos achats? C’est d’abord et avant tout afin de réduire son impact environnemental. En achetant des produits importés, nous ne prenons pas toujours conscience de toute la distance qui a été parcourue afin de rendre le produit disponible chez soi. Selon la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois, la distance moyenne parcourue par les produits alimentaires en Amérique du Nord s’élèverait à 2600 km. Ce qui équivaut à la distance Montréal-Miami. Cela constitue une importante consommation en termes de transport (et contribue donc à l’émission de gaz à effets de serre) et à une utilisation excessive d’emballages qui peut facilement être évitée.

De plus, en achetant de nos commerçants, on encourage les travailleurs d’ici face à la compétition et cela permet de faire rouler l’économie et de favoriser la création d’emplois par le fait même. Et en plus, la qualité des biens est souvent meilleure puisqu’on peut retracer la provenance exacte de tous les matériaux utilisés dans leur conception et, en choisissant mieux ses produits, on prolonge leur durée de vie et ils sont rapidement rentabilisés. Finalement, les produits locaux ont tendance à être plus éthiques et équitables grâce aux normes du travail au Québec.

Le marché

Situé en plein cœur de Sherbrooke, en bordure du lac des Nations, le Marché de la Gare propose à chaque année une expérience commerciale chaleureuse pendant la période festive. C’est d’ailleurs depuis samedi dernier qu’on peut aller y retrouver des conceptions uniques faites à la main par une vingtaine d’artisans locaux, faire plaisir à nos papilles en découvrant les produits alléchants que nous offrent les quatre marchands intérieurs, y faire son choix de sapin de Noel et même y faire photographier son compagnon animal avec le véritable Père Noel; tout ce qu’il faut pour y passer un moment de qualité! Le tout dans une ambiance festive et agréable, où l’on peut se promener au son de la musique et où l’on retrouve même une calèche. Le Marché de Noel sera en place jusqu’au dimanche 22 décembre et c’est un incontournable!

Un lieu rempli d’histoire

Il faut savoir que le Marché de la Gare est aussi un lieu historique. Achevé en 1890, la gare desservait d’abord les fabriques et manufactures à l’Ouest de la rue Belvédère Nord. En raison du trafic grandissant, une seconde gare sera ensuite construite du côté Sud de la rue. Sa construction s’étendra jusqu’en 1910, représentant une dépense de 100 000$. Aujourd’hui, se sont cinq commerçants que l’on y retrouve et le coin est aménagé afin de mettre en valeur ce lieu patrimonial où s’y trouve aussi la piste cyclable de la promenade du lac des Nations et la passerelle des Draveurs. C’est un incontournable de la ville de Sherbrooke, été comme hiver.


Crédit Photo @ Destination Sherbrooke

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *