Dorian Paterne Mouketou

Depuis maintenant 21 années, l’Université de Sherbrooke célèbre et honore celles et ceux qui font sa fierté et qui la représentent en étant des porte-étendards de leur alma mater tant dans leurs activités que dans leurs milieux professionnels. Cette année, les lauréates et les lauréats ont reçu les prestigieux titres d’ambassadrices et d’ambassadeurs au Gala du rayonnement qui a eu lieu le 1er juin au Pavillon Univestrie, le complexe sportif de l’Université de Sherbrooke.

De diplômés au rôle de porte-étendard de l’Université de Sherbrooke

Qu’ont en commun les ambassadrices et ambassadeurs de l’Université de Sherbrooke? C’est simple : ils ont tous occupé un siège dans des salles de cours à l’Université de Sherbrooke, d’où ils sont diplômés. Certains sont sûrement assis sur des bancs où ces personnes d’exception ont pris part à des cours qui ont forgé leur destin, avec des professeurs qui leur ont transmis la connaissance et le sens du travail. C’est pour la qualité de leur travail et leur engagement à représenter notre université que ces femmes et ces hommes reçoivent ce titre prestigieux.

Les lauréates et lauréats 2017

Pour cette 21e édition du Gala du rayonnement, huit femmes et hommes de qualité se sont vus décerner les prestigieux titres d’ambassadrices et d’ambassadeurs par l’Université de Sherbrooke. Ils sont aujourd’hui des professeurs, des professionnels, des avocats, des ingénieurs, etc.

L’institution a attribué la nomination de Grande ambassadrice à Mme Joëlle Boisvert, diplômée de la Faculté de droit en 1987. Elle est aujourd’hui associée directrice chez GOWLING WLG, au bureau de Montréal. Mme Louise Métivier, de son côté, est la lauréate au Développement durable. Diplômée de la Faculté d’administration en 1988, elle est sous-ministre adjointe – secteur de la politique stratégique et des résultats – chez Ressources naturelles Canada.

Les nominations facultaires

D’autres ambassadrices et ambassadeurs sont nommés par les facultés desquelles ils sont diplômés. On compte parmi eux :

Mme Sylvie Béland, choisie par la Faculté de génie, est directrice R&D – Structure, matériaux et fabrication – chez Portefeuille aérospatial du CNRC.

  1. Glenn Hoag, choisi par la Faculté des sciences de l’activité physique, de laquelle il est diplômé en 1981, est directeur technique et entraineur de l’équipe senior chez Arkas Holding, de Arkas Sport Club.
  2. Shawn Young, choisi par Faculté d’éducation, de laquelle il est diplômé en 2010, est le fondateur et PDG des Studios Classcraft.

La juge à la Cour d’appel du Québec, Me Marie-Josée Hogue, diplômée en 1986,, est l’ambassadrice de la Faculté de droit.

Mme Lise Croteau, choisie par l’École de gestion, est diplômée en 1982. Elle occupe la fonction de vice-présidente exécutive et cheffe de la direction financière chez Hydro-Québec.

Le Dr. Yves A. Lussier de la Faculté de médecine et sciences de la santé, diplômé en médecine et en génie, est professeur de médecine et associé vice-président sciences de l’information à l’Université d’Arizona (USA). Il est également directeur du Center of Biomedical Informatics and Biostatistics de la même université.

  1. Mike Cegelski, choisi par la Faculté des Sciences et diplômé en 1982, est associé directeur chez 500 Startups Canada.
  2. David Goudreault, ambassadeur de la Faculté des lettres et sciences humaines de laquelle il est diplômé en 2004, est un romancier, poète, dramaturge et slameur.

Une cérémonie prestigieuse pour des personnes précieuses

Le Gala du rayonnement est connu pour son côté prestigieux avec ses invités de marque. Cet événement est aussi « un rendez-vous incontournable fréquenté par quelque 500 personnes incluant de grandes performances artistiques et [il représente] l’occasion de rencontrer des personnes influentes, en plus de faire un retour aux sources pour de nombreuses personnes diplômées de l’UdeS. Il s’agit d’une façon de soutenir concrètement l’éducation supérieure, puisque les profits de la soirée sont remis à la Fondation de l’Université de Sherbrooke », s’enorgueillissent les organisateurs de la soirée. Des centaines de personnes y ont pris part, les lauréates et lauréats étant les gâtés du spectacle. La Ville de Sherbrooke s’est offert le rôle du Partenaire Ambassadeur, question de soutenir les ambassadrices et les ambassadeurs, lauréates et lauréats de la soirée ainsi que l’institution universitaire dans la préparation de ladite soirée.

L’importance de souligner le travail de nos anciens

Le titre dont ils sont officiellement et annuellement lauréats est un titre honorifique et prestigieux pour souligner le travail exceptionnel dont ils font preuve, œuvrant dans des milieux professionnels et représentant l’Université de Sherbrooke par leur engagement. Tout le monde peut avoir ce privilège et les organisateurs du Gala du rayonnement couronnent le plus de personnes possibles, ciblant les anciens diplômées et diplômés qui se démarquent et qui font la fierté de l’Université de Sherbrooke.


Crédit Photo © UdeS

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *