Animer pour aimer l’hiver : Nouveaux gestionnaires à la Base de plein air André-Nadeau

Par Jasmine Godbout

Le Collectif s’est entretenu avec Simon Drouin, nouveau gestionnaire et responsable des communications de la Base de plein air André-Nadeau (BPAAN) à Rock Forest. Sa partenaire Noémi Charron et lui, tous deux de l’équipe Carbure Aventure, ont pris en main ce terrain de jeu extérieur pour l’animer cet hiver. M. Drouin exprime quelques aspects de la Base et de leur mandat qui leur permettent de vivre de leur passion du plein air, et ce, dans le but de la transmettre à la population de Sherbrooke et d’ailleurs.

Mandat à la hauteur

En collaboration avec la Ville de Sherbrooke, qui s’occupe du terrain en traçant les pistes de ski de fond par exemple, l’équipe chargée de l’animation de la BPAAN a comme mission d’« encourager les gens à venir passer plus de temps dehors et de leur faire essayer plusieurs activités pour qu’ils restent sur place », soulève M. Drouin. Elle est aussi responsable d’assurer la programmation déjà en place, d’organiser des activités, de louer de l’équipement et d’accueillir des groupes.

Depuis sa fondation en 1983, la Base offre toutes sortes de loisirs en plein air : ski de fond, glissade sur tubes (très populaire), patin, raquette et, plus récemment, le vélo d’hiver (fat bike). Une nouveauté cette année est la location de ce dernier maintenant offerte aux enfants d’environ 6 à 11 ans, tout dépendant de leur grandeur. Il est nécessaire de réserver son vélo sur le site Web de Carbure Aventure. Cet hiver, l’accueil a aussi été déplacé à l’intérieur : « Les visiteurs n’ont plus à faire la file dehors. Il y a des tables et des micro-ondes à leur disposition. »

Plaisir pour tous

Ainsi, tout le monde est le bienvenu : « On fait une grande place aux familles de façon sécuritaire et dans la simplicité. Il y en a pour tous les goûts! » Pour les universitaires, les groupes ou les entreprises, la Base dispose même d’une salle à louer pour 170 personnes assises à partir de 135 $. Elles auront accès à un gazebo, à un feu de camp et possiblement à un permis d’alcool.

Toutes les activités se font à des prix très raisonnables : 4 $ pour une heure de raquettes ou 6  $ pour un temps illimité pour les résidents; même montant pour la glissade sur tubes. C’est au coût de 20 $ de l’heure qu’est offerte la location de fat bike.

Les soirs ou les jours de semaine, pour un groupe de 12 personnes maximum, il est possible de recevoir une initiation au vélo d’hiver en étant accompagné d’un guide d’expérience, et ce, pour 200 $ taxes incluses. Idéal pour les groupes universitaires et les sorties sociales.

Objectifs et offres

Par ailleurs, l’un de leurs objectifs est de « dynamiser les lieux pendant l’été avec des initiations au vélo de montagne et un camp de jour pour les 5-7 ans. Avec un ratio d’un moniteur-guide pour sept jeunes, les activités devraient être plus poussées que ce qu’on voit ailleurs », propose le gestionnaire.

Les universitaires et les passionnés de plein air sont fortement invités à soumettre leur candidature pour devenir animateurs une fois les offres affichées. « Ceux qui ont déjà de l’expérience et des connaissances autant en plein air qu’avec les jeunes de cet âge seront favorisés pour les postes », mentionne-t-il.

Travailler à la BPAAN

Adam Bejaoui, étudiant en administration à l’Université de Sherbrooke, travaille à la BPAAN depuis décembre 2018. Ce qu’il aime de son emploi est de pouvoir être dehors, de faire de l’animation et de vivre sa passion du plein air. Il est tombé sur l’offre sur un groupe Facebook par l’entremise de Noémi, active dans la communauté du Club plein air Altitude de l’UdeS. Adam lance qu’il « [a] préféré être en plein air en ayant un travail qui permet de s’épanouir. C’est rare d’avoir un job comme celui-là, je suis content! »

Son horaire est vraiment flexible : « Je travaille les jours de semaine et de fin de semaine; je peux choisir mes heures. C’est pratique, car je peux organiser des activités selon mes disponibilités. » L’étudiant trouve ses tâches motivantes et enrichissantes. Par exemple, il a eu l’occasion de donner une initiation au fat bike de deux heures à un groupe de filles, pour laquelle ses aptitudes en leadership ont été mises de l’avant.

Adam se rend à la Base pour le plaisir d’être animateur et pour contribuer à offrir une ambiance chaleureuse. Bien que le transport en commun ne soit pas le meilleur moyen pour s’y rendre, puisqu’il n’y en a pas les fins de semaine, c’est toujours plaisant d’y faire un tour pour profiter de la programmation.

Bon à savoir

À la relâche, la Base offrira deux journées de camp pour les 7-12 ans : le mercredi 6 mars et le lundi 11 mars. En plus d’avoir accès à la glissade sur tube et de faire un projet créatif, les jeunes apprendront à « allumer et à entretenir un feu, ainsi qu'à se bâtir un abri pour se protéger du froid » la première journée. La deuxième sera axée sur une formation de carte et boussole pour pouvoir se repérer.

De plus, la location se fera tous les jours de 10 h à 16 h cette semaine-là. Sachez que même si la location de skis de fond n’est plus possible à cause de l’usure et de la précarité du matériel, des sentiers aménagés sont faciles d’accès en (presque) tout temps, pareil pour l’accès à la patinoire.

M. Drouin souligne aussi que l’achalandage baisse lorsque la température est en bas de – 20 °C ou lorsque le temps est pluvieux. C’est donc le moment parfait de s’habiller en conséquence et de profiter des installations.

Carbure Aventure

Encore souvent connu sous le nom de Coop Aventure Bellevue, Carbure Aventure est devenu un organisme à but non lucratif (OBNL). M. Drouin explique que de nouvelles portes et partenariats se sont ouverts depuis ce changement de statut. L’équipe offre toujours des camps de jours spécialisés de vélo et de plein air au Mont-Bellevue et ailleurs : « Nos motivations premières sont de rendre une expérience de plein air agréable et facile ainsi que d’encourager les gens à jouer dehors! »

Pages Facebook

BPANN

Carbure Aventure

Pages Web

BPANN

Carbure Aventure


Crédit Photo @ Simon Drouin

Partager cette publication

Laisser une réponse