Arrive en ville! Ces mythes-là, c’est tellement 2004

Par Sébastien Binet

Pour plusieurs d’entre nous, le ménage du printemps est un moment important de notre existence. Un peu comme les résolutions du Nouvel An, le ménage du printemps permet de changer ses habitudes en fonction de l’été qui arrive. On veut changer notre alimentation, faire plus de sport, bref simplement profiter du beau temps pour reprendre la vitamine D que l’hiver nous a empêchés d’accumuler. Personnellement, c’est souvent quand le printemps arrive que je tente de me motiver à changer mon alimentation. Avec la fin de session, c’est toujours un peu compliqué, mais je réussis normalement à faire des efforts significatifs. Il existe toutefois des mythes persistants qui m’ont toujours posé quelques colles et c’est pourquoi j’ai décidé de chercher les cinq mythes les plus pertinents à connaître pour tout étudiant qui comme moi tente de bien s’alimenter.

Une bière équivaut à un steak.

Malheureusement, ce mythe est complètement faux. Malgré la forte envie d’ignorer celui-ci et de continuer à considérer la bière comme un élément équivalent à de la viande rouge, il faut faire face à la réalité, ils sont trop différents pour être équivalents. Pour une portion de steak de 75 g, on peut retrouver jusqu’à 25 g de protéines, ce qui est largement supérieur à la mince protéine qu’on retrouve dans la bière pour une quantité de liquide équivalente. La viande rouge renferme aussi une très grande quantité de vitamines et minéraux comme le fer et le zinc qui sont inexistants dans la bière.

Manger le soir fait engraisser.

C’est aussi un des mythes que j’ai entendus souvent. J’ai personnellement toujours porté très peu d’importance à ce mythe puisque j’ai plus ou moins toujours mangé ce qui m’allait quand je voulais, mais pour les personnes intéressées, ce mythe est aussi complètement faux. Selon plusieurs diététistes et nutritionnistes, le corps n’adapte pas la quantité de calories brûlées au moment de la journée. La prise de poids provient seulement du fait qu’une personne consomme plus de calories qu’elle n’en brûle dans une journée. Il faut aussi prendre en compte que c’est généralement le soir que le corps développe ce qu’on appelle la faim émotive, qu’on comble souvent avec des aliments moins sains pour le corps et la prise de poids viendrait donc de l’alimentation plutôt que du moment. Certains spécialistes disent même que cette faim émotive peut être contrôlée en s’occupant simplement pendant 30 minutes à faire de la lecture par exemple, pour voir si la faim est réelle ou non. En gros, il n’est pas interdit de manger le soir, mais il suffit de faire un choix sensé de collation.

Les œufs sont une source élevée de cholestérol.

Comme vous vous en doutez, ce mythe est aussi faux que les deux premiers. En fait, pour comprendre ce mythe, il faut faire la différence entre le cholestérol alimentaire et le cholestérol sanguin (celui responsable des maladies du cœur) qui ne sont pas du tout la même chose. Le cholestérol sanguin est produit par le foie et est extrêmement influencé par la consommation de gras surtout saturés, mais ne le serait que très peu pour le cholestérol alimentaire. Comme les œufs sont très faibles en gars saturés, exempts de gras trans et surtout qu’ils sont une excellente source de protéines et de plusieurs vitamines, les médecins recommandent fortement leur consommation puisqu’ils sont beaucoup plus bénéfiques sur le corps que les premières recherches semblaient laisser croire. Finie la peur des omelettes en trop grande quantité.

Le sucre, ça excite les enfants.

Eh oui, il faut croire que nos mères nous ont tous menti au moins une fois dans notre vie en affirmant que si on mangeait du sucre, on allait devenir de vrais monstres. Et bien plusieurs études ont démontré que ce mythe serait faux (surprise!) et que le sucre n’aurait absolument aucun effet sur l’excitation d’un enfant. Les spécialistes auraient plutôt trouvé un lien psychologique avec les situations dans lesquelles les enfants seraient amenés à consommer du sucre et la consommation elle-même. L’Halloween, les visites chez la parenté ou toutes autres occasions spéciales seraient les causes réelles de l’excitation des enfants. Eh oui, aussi simple comme raison. Il faut toutefois faire attention puisque le chocolat ou les boissons gazeuses qui contiennent de la caféine pourraient quant à elles avoir un effet significatif sur l’excitation et donc pourraient faire un mélange assez explosif s’ils étaient mélangés avec une occasion spéciale.

Le pain sur lequel on peut lire « multigrains » est automatiquement bon pour la santé

Les compagnies de pain jouent un peu sur les mots pour ce mythe et en réalité, le « multigrains » n’est pas nécessairement synonyme de « santé ». En fait, le mot en question veut seulement dire que le pain contient plusieurs grains et non pas qu’il représente une source élevée de fibres. Pour trouver un pain bon pour la santé, il faut chercher la mention « grains entiers » qui est la vraie version santé du pain.

Mythes démystifiés ou non, on se sent toujours un peu plus intelligent dans un party de famille quand on peut enfin expliquer à toute la famille pourquoi notre plus jeune cousin n’est pas excité par les deux sacs de bonbons qu’il vient de manger. C’est maintenant tout simple. Pour ce qui est du mal de ventre, ce sera un autre débat.


 

Partager cette publication