Australie : quand c’est le temps des vacances

Par Florence Côté

Pour vous donner un peu de chaleur avant le début de la fin de session, quoi de mieux que de vous jaser vacances ? Pour faire changement de mes précédents articles plus sérieux et factuels, j’aborderai les principales options qui s’offrent à vous pour profiter de vos deux relâches (oups… semaines d’étude). À l’Université des Technologies de Sydney (UTS), vous aurez une semaine de répit en septembre et une autre à la fin octobre, juste avant vos examens finaux, si vous en avez.

Vos options

Si vous manquez de temps, la solution la plus facile, mais aussi la plus dispendieuse, se trouve chez les agences de voyages. Elles auront une foule de trajets tout inclus ou à la carte incluant tous les endroits touristiques typiques. Vous pourrez faire les mêmes trajets pour moins cher en les organisant vous-même. Vous aurez alors plus de liberté sur votre horaire et pourrez choisir d’explorer des lieux moins fréquentés des touristes.

Les trajets

Pour une semaine seulement, les trajets recommandés seront un peu différents de ceux dont je vous parlerai pour votre roadtrip d’après session. Par exemple, la Tasmanie est un endroit magnifique, mais vaut qu’on lui dédie au moins deux semaines. Bien que attirant, l’Ouest de l’Australie est quant à lui vaste et difficile à couvrir en si peu de temps.

Pour les gros budgets, le centre de l’Australie, avec son réputé rocher Uluru et sa charmante ville d’Alice Spring seront riches en culture aborigène. Vous pourrez également condenser un voyage sur la côte Est en intégrant deux jours sur les paradisiaques îles Whitsundays (où l’une des scènes du film Pirates des caraïbes a été tournée), 2 jours sur Magnetic Island avec ses fameux tours en Jeep sur la plage et une sortie en apnée à Cairns sur la grande barrière de corail. Ces deux itinéraires demanderont plusieurs trajets en avion et en bus ou exigeront la location d’une voiture. Prévoyez-vous un budget d’environ 1500 $ pour ce type d’escapade.

Si comme moi, vous préférez garder ces expériences pour un plus long voyage afin de pouvoir réellement en profiter, vous ciblerez une région et l’explorerez de fond en comble. Bonus : ça coûte nettement moins cher ! Pour environ 500 $, j’ai pu explorer les villes de Noosa Head, Brisbane, Byron Bay et les alentours ! Cela inclut le billet d’avion, la location de voiture (divisée en quatre personnes), le logement et deux jours de location de surfs.

Brisbane et les environs

Pourquoi choisir cette destination plus qu’une autre ? Évidemment, tout dépend de vos intérêts. Pour les sportifs ou les amoureux de la plage, qui aiment avoir un aperçu de la vie de bohème tout en gardant une touche de modernité à Brisbane, c’est un incontournable.

Noosa head

À Noosa, marchez à travers les pistes faciles du parc national et prélassez-vous sur les deux plages principales, qui s’étendent à perte de vue. Pour les plus aventureux, suivez les locaux lorsque la marée est basse jusqu’aux grottes et piscines naturelles qui longent la falaise du parc national. Attention! Ceci n’est pas une activité officielle et peut être dangereuse puisque rien n’est aménagé et qu’il vous faudra parfois grimper et vous mouiller !

Brisbane

Brisbane est une superbe ville pleine de couleurs. Chaque année, le Festival de Brisbane se déroule en plein pendant la semaine de relâche de l’UTS. De soir, vous pourrez assister à un spectacle d’eau et de lumière sur la rivière racontant l’histoire des aborigènes, tout en dégustant votre cocktail dans un ananas. Du moins, c’était le thème cette année et ce fut magnifique ! Avant de repartir, n’oubliez pas de faire un tour au Holey Moley Golf Club, un bar/mini-golf thématique hors du commun qui ravivera l’enfant en vous, tout en satisfaisant vos papilles ses bières et ses cocktails.

Byron Bay

Un réel paradis sur terre pour les fans de sports nautiques : surf, apnée, plongée, planche à pagaie, kayak de mer et de rivière, kitesurf, bateau, etc. Sur toute la côte est, vous ne trouverez pas de meilleur endroit pour apprendre le surf. Les vagues y sont constantes et de parfaite grosseur pour les débutants, particulièrement à la section de la plage appelée The Pass. Ne manquez pas le coucher de soleil à partir du phare de Byron. La vue est à couper le souffle ! Vous pourrez vous y rendre à pied (environ 45 minutes) ou en voiture.

Les environs de Byron

Trois endroits méritent le détour dans un rayon d’environ 1 h 30 de Byron Bay : le village de Nimbin, le mont Warning et le pont naturel du Springbrook National Park. D’abord, Nimbin est une ville ordinaire qui accueillit dans les années 70 le festival Aquarius, à saveur hippie. Le village a toujours gardé cette ambiance bohème malgré le départ de l’événement. La protection de l’environnement et la culture du cannabis font aussi partie intégrante de la vie à Nimbin. Les adeptes de produits naturels et de yoga y seront ravis ! Sur la route, arrêtez-vous pour une baignade aux chutes Whian Whian et admirez la vue du haut de la chute Minyon.

Ensuite, levez-vous avant l’aube pour profiter du lever de soleil du haut du mont Warning. La vue panoramique de 360 degrés en vaut l’effort ! Pour continuer votre journée en beauté, finissez-la par une visite du pont naturel du Springbrook National Park. Il s’agit d’une caverne dans laquelle se trouve une chute. À la pénombre, vous pourrez même apercevoir des vers luisants illuminant le plafond de la grotte !

Bref, il y a sûrement un million d’autres activités intéressantes dans les environs et beaucoup d’autres possibilités d’itinéraires, mais pour moi, Byron Bay fut un gros coup de coeur. L’utilisation de la plateforme Mymaps de Google peut vous aider à gérer votre voyage et à planifier vos déplacements. Vous aurez même accès à votre carte dans votre application Google Maps dans vos adresses, puis vos cartes. Ce truc a facilité grandement mes voyages ! Pour que le tout soit efficace, il vous faut du réseau Internet. C’est pourquoi je vous recommande fortement de prendre un forfait prépayé.

 

Je vous parlerai davantage des trucs et astuces de voyages dans mon prochain article traitant de la vie en campervan en Australie.

Pour plus de photos, suivez Florence sur son compte Instagram @Gowiththeflo14.

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.