Autour de COZIC

Par Jade Bourgeois

Dans le cadre d’une toute nouvelle série d’expositions mettant en vedette des artistes lauréats du prix Paul-Émile-Borduas, la Galerie d’art de l’Université de Sherbrooke présente Au tour de COZIC – Ulysse Comtois, COZIC, Charles Daudelin, Michel Goulet, John Heward, Gilles Mihalcean, Henry Saxe, du 7 septembre au 16 octobre.

À partir de cet automne, les rentrées de la Galerie rendront hommage à l’artiste gagnant du prix Paul-Émile-Borduas de l’année précédente. En 2015, c’est le collectif COZIC, composé de Monic Brassard et Yvon Cozic, qui a été récompensé de la prestigieuse distinction pour l’ensemble de sa carrière. L’exposition Autour de COZIC réunit les œuvres de sept artistes différents, tous récipiendaires de cette récompense à un moment de leur vie, et présentant un travail similaire à celui de COZIC. Le principe est de piger dans un répertoire d’artistes misant sur une même réflexion de l’utilisation des matériaux et produisant des œuvres fortes et porteuses de messages.

cultureweb_image1_autourdecozic_jadebourgeois

La visite

Les sept œuvres sont parfaitement disséminées dans la grande salle de la Galerie et forment un équilibre savamment planifié. Le visiteur se sent parfois tout petit face aux sculptures imposantes, parfois interpelé par un message ou une production interactive. Le tout est majoritairement abstrait, composé de matériaux originaux et variés. Par exemple, Objects in the mirror are closer than they appear de COZIC comporte notamment du bois, du sable, du papier de soie, des plumes, du satin et un mince trait de craie rouge. Impossible de manquer cette structure qui trône au centre de la pièce et qui permet au spectateur de l’admirer sous toutes ses coutures, tout en réfléchissant à son essence.

Il est intéressant de voir les multiples visages que peuvent prendre des matériaux que l’on considère souvent comme banals, et de voir jusqu’où un artiste est capable de les amener. Autour de COZIC reflète bien ce désir de réfléchir sur la matière utilisée dans l’art, tout en mélangeant les styles. Le visiteur, dans une seule visite gratuite, a l’occasion de connaître sept artistes différents qui ont marqué l’univers artistique québécois, chacun à leur manière.

Deux visites en une

En plus de l’exposition centrale, il est possible d’étendre sa visite et de profiter de Violon d’Ingres, qui présente les œuvres des membres du personnel de l’Université de Sherbrooke. Ne vous gênez surtout pas de pousser la porte au fond de la salle principale : vous serez agréablement surpris! Littérature érotique, photographie, art visuel, musique et théâtre se côtoient pour le plus grand plaisir des visiteurs, qui ont la chance de découvrir des passions artistiques souvent méconnues du grand public.


Crédit photo © La Galerie d'art du Centre culturel

Partager cette publication