Avez-vous d’autres surprises?

Par Christophe Lachance-Tardif

Alors que la saison de la MLB vient de conclure le premier quart de ses activités, nous avons maintenant une meilleure idée des clubs prétendants en prévision des séries éliminatoires. Quoi qu’il en soit, ce fut un premier quart de saison composé de plusieurs rebondissements dans toutes les sphères de la ligue! Je vous présente donc les cinq plus grosses surprises de la campagne 2016-2017 après un quart de jeu.

5) La suspension de 81 matchs à Starling Marte

Après que Dee Gordon ait testé positif la saison dernière, ce fut au tour de Starling Marte d’ébranler l’industrie du baseball en avril dernier. Marte, un des joueurs les plus sous-évalués du Circuit Manfred, a reçu une suspension de 81 matchs pour avoir consommé des stéroïdes. Les Pirates de Pittsburgh n’ont pas seulement perdu leur meilleur frappeur, mais aussi un leader et un des voltigeurs les plus complets de la ligue. Les Pirates demeurent dans les bas-fonds du classement au moment d’écrire ces lignes.

4) La production inexistante de Jose Bautista

Les Blue Jays ont connu un début de saison exécrable, présentant le pire record de la MLB au terme du mois d’avril. Même si la formation torontoise a repris le chemin de la victoire en mai, nous ne pouvons passer sous le silence la qualité de jeu de Jose Bautista. Universellement reconnu comme le frappeur de puissance le plus redoutable des rangs professionnels de 2010 à 2015, l’athlète de 36 ans affiche une moyenne au bâton de ,235 avec 51 retraits au bâton au quart de la saison. Bien en dessous de ses normes de carrière.

3) Les Rockies du Colarado

Les Rockies ont toujours possédé une attaque très productive, dû au fait qu’ils jouent 81 parties par année dans la haute altitude du Coors Field à Denver au Colorado. Le problème, c’est que même si les Rockies alignaient annuellement des attaques destructives, ils regroupaient, année après année, les pires personnels de lanceurs de la ligue. Par contre, la saison 2017 est différente. Les Rockies alignent de bons lanceurs et leur attaque est excellente encore une fois. Tous ces ingrédients placent les Rockies au premier rang de la division ouest de la nationale. Ah oui, ils affichent aussi le meilleur record de la MLB en date du 25 mai.

2) Les phénomènes Aaron Judge et Eric Thames

Si je vous avais dit qu’Aaron Judge et Eric Thames seraient au 1er et au 3e rangs respectivement au chapitre des coups de circuit en date du 25 mai, vous ne m’auriez jamais cru! C’est pourtant la réalité, les deux colosses ont pris les Yankees et les Brewers sur leur dos respectivement en plus de démontrer une excellente production globale dans leur jeu. Les Yankees ont même baptisé une section du champ droit au Yankee Stadium (The Judge’s Chambers) en l’honneur de Judge. Pas mal impressionnant pour un joueur qui était encore méconnu des amateurs au camp d’entrainement en mars dernier.

1) Des débuts de saison inexplicables

À travers toutes les diverses surprises, nulle n’est peut-être plus étonnante que celle-ci. La grande majorité des équipes qui ont participé aux séries éliminatoires lors de la saison 2016 sont loin d’être de retour cette année. En effet, des 14 formations qui ont participé aux séries l’an dernier, les Blue Jays, les Mets et les Giants sont dans les bas-fonds de la ligue et les Cubs, les Indians, les Rangers et les Red Sox sont tout juste au-dessus de ,500. Seulement les Dodgers et les Nationals jouent du baseball de qualité après un quart d’activité.


Crédit Photo © Getty Images

Laisser une réponse