Avoir le blues en fin de semaine: Le Sherblues est en ville du 9 au 12 juillet !

sherbluesPréparez-vous à entendre bien des trompettes, des saxophones, des guitares et plein de monde qui crient d’excitation, parce que le Sherblues envahit le centre-ville de Sherbrooke cette fin de semaine.  Avec plus de 20 spectacles dispersés entre la Grande scène extérieure sur la Wellington Sud, la Place de la cité, le Théâtre Granada, le Café Bla-bla, Les Loubars, La petite Boîte Noire et d’autres commerces du coin, il y en aura pour tous les goûts et toutes les saveurs.

Simon-Pierre Gagnon

Le coup d’envoi est donné ce soir même, avec  Beards of Legend sur la Place de la Cité et John Mayall au Théâtre Granada. Ce dernier est un bluesman britannique légendaire  et il a formé les Bluesbreakers qui ont joué notamment avec Mick Taylor des Rolling Stones. Le tout commence donc avec une grosse pointure.

Jeudi, nous aurons droit sur la grande scène à un programme double présentant Paul Deslauriers, guitariste et chanteur blues et rock, et le virtuose Steve Hill, guitariste et homme-orchestre. La soirée sera animée également par d’autres artistes aux alentours, tels Durham County Poets, Elliot Maginot, Monogrenade, Coco Méliès.

Vendredi, on s’excite le poil des jambes puisque la vedette africaine du reggae Tiken Jah Fakoly prendra d’assaut la Wellington Sud. Parrain du Festival international Nuits d’Afrique de Montréal, il saura nous donner tout un spectacle ! La soirée continuera par après avec Chercheurs d’or, Le Trouble et Shane Murphy.

Pour finir, Eddie Shaw & The Wolfgang clôtureront le festival sur la Wellington Sud. Vous pourrez aussi vous délecter durant les prestations de Dylan Perron et Élixir de Gumbo, Rick L. Blues et Franklin Electric.

D’année en année, le festival ne cesse de croître. Avec des pointures aussi énormes, Sherblues prend tranquillement sa place comme l’une date marquante de la période estivale en Estrie !

Partager cette publication