Avril, le mois de la pédagogie

P15 www.lapresse.caTout au long du mois d’avril, près de 23 activités de formation s’adressant tout particulièrement au personnel enseignant auront lieu sur le campus. Parallèlement, l’Université de Sherbrooke souligne le succès des activités de veille du Service de soutien à la formation (SSF).

Nicolas Jourdain

Le mois de la pédagogie universitaire en est maintenant à sa 10e année d’existence. Cette fois-ci, l’évènement s’ouvre « sur le point de vue des étudiants en insérant Apprendre », explique Serge Allary, directeur général du SSF. Une approche quelque peu différente qu’avec un point de départ axé sur l’enseignant.

La Fédération étudiante de l’Université de Sherbrooke (FEUS) et le Regroupement des étudiantes et des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) s’activent actuellement à faire la promotion de ces activités auprès de leurs membres. Présence sur les médias sociaux, affiches sur les babillards et envois de courriels sont tous des moyens utilisés par les deux principales associations pour tenter d’intéresser la communauté étudiante à la qualité de leur formation.

Une rencontre avec le SSF a d’ailleurs eu lieu le 9 avril dernier au cours de laquelle les représentants étudiants ont présenté leur recherche et leurs demandes. La FEUS demande notamment à l’Université d’uniformiser ses offres de cours sur son site web, de rendre accessibles les exigences concernant les cours en ligne et d’offrir une plateforme réservée à la formation à distance.

Maintenant que le mois de la pédagogie est bien entamé, certains se disent déçus de la faible participation du personnel enseignant alors que celui-ci avait majoritairement appuyé le choix du mois d’avril par le biais d’un sondage.

« Le nombre de participants est faible, ce qui est dommage parce que nous voulons que les professeurs et les chargés de cours apprennent, se mettent à jour, et le mois pédagogique sert à ça, affirme Émilie Lapointe, vice-présidente aux affaires pédagogiques de la FEUS. Il y a un manque d'intérêt et pourtant, nous avons droit a une formation de qualité comme étudiants », ajoute-t-elle en faisant référence à un document adopté par l’Université de Sherbrooke, la Déclaration des droits et des responsabilités des étudiantes et des étudiants.Heureusement, la formation continue du personnel enseignant ne se limite pas au mois de la pédagogie. Le SSF recoupe les informations contenues dans plus de 200 publications du domaine de l’éducation et les diffuse régulièrement sous forme de bulletin, de courriels ou de billet de blogue.

Selon le SSF, ce service aide également les équipes de direction de l’Université, des facultés et des centres à prendre des décisions stratégiques. L’Université souligne aussi la portée des travaux du SSF, cités ou recensés notamment par le Réseau d’enseignement francophone à distance, par la Vitrine technologie-éducation du réseau collégial québécois et par le ministère national de l’Éducation supérieure, de l’Enseignement et de la Recherche de France.

Partager cette publication