Bangkok

Par Vicky Constantineau

Voyager est probablement l'une des meilleures façons de se sortir de notre train-train quotidien. Peu importe la destination, on peut choisir de s’assurer d’un bien-être digne de celui que l’on retrouve à la maison, ou bien de se laisser déstabiliser. Voyager hors du luxe habituel des grands hôtels permet de se coller à la culture et de découvrir le pays sous un autre angle. La Thaïlande est certainement la destination rêvée pour se laisser porter par l’imprévisibilité.

La ville de Bangkok, capitale de la Thaïlande, est l’endroit parfait pour mettre nos habitudes de côté et vivre complètement autrement. Avec ses nombreuses petites rues, toutes aussi sales les unes que les autres, la nourriture gardée à l’extérieur sans y être réfrigérée et les enfants qui courent un peu partout, impossible de se sentir chez soi! Il y a des gens à tous les endroits où l’on pose le regard, l'action est toujours au rendez-vous.

Plus que cela, Bangkok est un heureux mélange de dépaysement et d’histoire. Le contraste entre le rythme effréné de la capitale et la beauté des sites historiques est impressionnant. C’est depuis 1782 que Bangkok jouit du statut de capitale de la Thaïlande, ce qui explique que les rois y aient fait construire autant de merveilles. Rama I y a fait édifier le fameux palais fortifié, de même que le célèbre temple Pho. Les règnes de Rama II et Rama III sont eux aussi marqués par la construction de plusieurs temples, qui servent d’abord à la religion, mais également comme école, bibliothèque, hôpital et autres. Parmi ces temples, le Wat Arun est un incontournable selon l’ensemble des guides touristiques. C’est à partir de 1868, alors que le roi Rama V est au pouvoir, que la ville instaure une politique de grands travaux. Ainsi, on y construit des ponts, des routes, en plus d’autres infrastructures modernes. L’après-Deuxième Guerre mondiale sera également une période de grandes constructions; la ville grandit et la population augmente. Le tourisme se développera à travers tout cela, mais encore plus avec la guerre du Vietnam, qui attire les soldats américains. Les vestiges du passé sont encore très présents dans la ville, et c’est ce qui y attire autant de gens, sans oublier la force et la richesse de sa culture, qui s’explique principalement par le fait que la Thaïlande n’ait jamais été colonisée.

Cela dit, je pense que l’on peut officiellement dire que Bangkok et la Thaïlande ont tout pour plaire. Je crois également qu’un voyage dans ce pays peut être vécu en dehors du cliché habituel qui y est réservé. En portant une grande attention à la richesse culturelle, on en apprend énormément sur le pays, sur la population et sur le mode de vie. Prendre une belle photo devant LE temple de Bangkok, c’est cool, mais comprendre l’origine dudit temple, ce à quoi il servait et son histoire, c’est cent fois plus gratifiant. Sur ce, je vous invite à profiter de chacun de vos voyages pour délaisser votre confort, apprendre sur la culture et l’histoire et vous enrichir au maximum.


Crédit photo © Pamela Sarao

Partager cette publication