Bienvenue au Village des Valaire

Par Sebina Jankovic

Le jeudi 6 novembre prochain, le groupe électro-jazz Misteur Valaire viendra se produire en spectacle à l’Université de Sherbrooke. Le concert, une gracieuseté d’Arrière Cours pour souligner la réouverture du Centre culturel qui s’est refait une beauté au fil des derniers mois, se tiendra à la salle Maurice-O’Bready à 20h. Les billets sont offerts gratuitement à la communauté étudiante de l’Université, et vous pouvez vous en procurer en participant aux diverses activités promotionnelles de l’équipe d’Arrière cours. À noter : lors du spectacle, une carte étudiante valide vous sera demandée.

Faites vite, car il s’agit d’un événement à ne pas manquer! En effet, le groupe formé en 2004 de cinq amis d’enfance, tous originaires de Sherbrooke, sait comment faire lever une foule. Vous pouvez donc vous attendre à des bêtes de scènes qui vont vous en mettre plein la vue et les oreilles : un véritable show bouillonnant et électrisant.

Le groupe

Formé de François-Simon Déziel, Jonathan Drouin, Julien Harbec, Thomas Hébert et Louis-Pierre B. Phaneuf, Misteur Valaire connait depuis quelques années une ascension de popularité auprès du public. Après avoir été l’une des têtes d’affiche du Festival de jazz de Montréal, avoir effectué quelques tournées européennes réussies, avoir eu des nominations aux Juno et aux Independant Music Awards, avoir obtenu deux Félix à l’autre Gala de l’ADISQ et une nomination au GAMIQ dans la catégorie « Album de musiques électroniques », le groupe connait un succès grandissant.

Ayant quatre albums à leur actif (Mr. Brian (2005), Friterday Night (2007), Golden Bombay (2010) et Bellevue Avenue (2013)), les membres du groupe ont su faire évoluer leur genre musical et présentent eux-mêmes leur dernier album comme une « sorte de party funky entre 1930 et 2090, du Québec à Hawaï. Comme une soirée à l’opéra mêlée à un rap battle et une partie de pêche. »

En effet, les membres, ayant tous une formation scolaire en jazz, ont su déconstruire leurs techniques et reformer un son qui leur est propre et que l’on pourrait qualifier d’éclectique. Mélangeant hip-hop, dubstep, rock, extraits de bruits diversifiés et autres, Misteur Valaire donne naissance à une musique funk-contemporaine.

Les premiers albums, plus expérimentaux et plus déjantés, laissent place à un Bellevue Avenue plus mature dans lequel les rythmes sont ralentis. Ayant été écrit au creux de l’hiver québécois, le CD est empreint de ce blues hivernal bien de chez nous. On sent une finesse par rapport aux trames sonores chargées des précédents albums, sans toutefois tomber dans l’uniformité. On reconnait encore toujours l’esprit du groupe de repousser les limites du déjà vu.

Bref, Misteur Valaire a un son éclaté et ne manquera pas de vous faire bouger!

Partager cette publication