Blue Jackets de Columbus : changement inattendu

Sur la photo : Matt Duchene, le numéro 95


Par Timothy Gagnon

Depuis le début de la présente saison, les Blue Jackets de Columbus ont été exposés à plusieurs rumeurs de transaction à l’égard de leurs deux joueurs vedettes : l’attaquant Artemi Panarin et le gardien Sergei Bobrovsky. En effet, puisqu’ils deviendront agents libres sans compensation le 1er juillet prochain, tous les experts étaient convaincus qu’ils seraient échangés avant la date limite du 25 février dernier. Toutefois, plutôt que de troquer les compatriotes russes, le directeur général Jarmo Kekalainen a décidé de tout miser sur son équipe en faisant plusieurs acquisitions d’importance, notamment avec Matt Duchene.

Après avoir refusé une lucrative offre de prolongation de contrat de la part des Sénateurs d’Ottawa, il devenait de plus en plus clair que Duchene allait poursuivre sa carrière sous d’autres cieux. La formation de l’Ohio a offert les espoirs Jonathan Davidsson et Vitaly Abramov, en plus de deux choix de 1re ronde en retour du numéro 95. Kekalainen a poursuivi de plus belle en faisant l’acquisition de l’ancien coéquipier de Duchene à Ottawa, le marchand de vitesse Ryan Dzingel. Les Jackets ont dû céder à la formation ottavienne le Québécois Anthony Duclair et deux choix de 2e ronde. Pour compléter ses emplettes, le DG finlandais a rapatrié le robuste défenseur Adam McQuaid, qui avait été repêché par Columbus, et le gardien Keith Kinkaid.

Les Blue Jackets ont déjoué tous les pronostics en décidant d’être acheteurs de plusieurs joueurs de location à la date limite, plutôt que d’assurer l’avenir de la formation. Néanmoins, force est d’admettre que Kekalainen a mis sous la main de son entraîneur-chef, John Tortorella, une formation talentueuse qui pourrait aspirer à un long parcours lors des prochaines séries. Columbus présente une fiche de 3 victoires et 8 défaites lors du tournoi printanier sous la férule de Tortorella, qui a mené le Lightning de Tampa Bay à la Coupe Stanley en 2004.

Le prochain parcours en séries sera un tournant dans le futur de l’organisation. Puisque les Blue Jackets ont sacrifié une partie de leur avenir en choix au repêchage et en espoirs en retour de joueurs avec des contrats à échéance, le temps est venu pour eux de gagner. Si le printemps 2019 se termine de façon prématurée à Columbus, il sera difficile de convaincre des joueurs de la trempe de Panarin, Bobrovsky et Duchene de s’entendre à long terme avec l’équipe. Cependant, puisque la destinée de la formation est entre leurs mains, ces joueurs de talent peuvent faire la différence et transporter l’équipe vers un long parcours fructueux.

Visiblement, Jarmo Kekalainen a décidé de donner un vote de confiance aux joueurs dont il dispose et il croit en ce qu’il a bâti pour avoir du succès contre les meilleures équipes de la Ligue. L’avenir nous dira s’il passera pour un héros ou un zéro à la lumière de ce coup de dés. Qui sait? Une fois dans les séries, tout peut arriver. Une chose est certaine, la fin de saison s’annonce excitante à Columbus.


Crédit Photo @ Marc DesRosiers

Partager cette publication

Laisser une réponse