Brèves Campus

JEAN-HERMAN GUAY : UN PRIX DE L’ENSEIGNEMENT MÉRITÉ

Connu, reconnu, le professeur Jean-Herman Guay est un politologue qui enseigne à l’École de politique appliquée de l’Université de Sherbrooke. La Société québécoise de science politique (SQSP) lui a décerné le tout premier lauréat du prix d’enseignement lors de son congrès annuel, le félicitant pour la grande qualité de son enseignement et pour ses activités de recherche qui l’ont amené à publier l’ouvrage Statistiques en sciences sociales avec R en septembre dernier. Le congrès de la Société québécoise de science politique s’est terminé le 23 mai et s’est intéressé à différents thèmes d’actualité tels que le printemps arabe, la science-fiction, la campagne électorale québécoise et la politique étrangère du premier ministre canadien Stephen Harper.

L’UDES AU SERVICE DES ENTREPRISES

Le centre Laurent Beaudoin de la Faculté d’administration lancera le Pôle d’intelligence d’entreprise (PIE), ce qui reste une initiative sans pareille au Québec. Qu’est-ce l’intelligence d’entreprise? C’est l’art de transformer les données d’entreprise en informations stratégiques utiles à la prise de décision et c’est un secteur qui connait présentement des besoins grandissants. Le PIE résulte d’une réflexion de longue haleine, qui a été entreprise il y a quatre ans, dès le Sommet économique de Sherbrooke en 2008, où le besoin d’obtenir de l’information valide et stratégique pour être compétitif au niveau national et international comme le précise Louis Côté, vice-doyen à la formation exécutive et directeur général du Centre Laurent Beaudoin. Les services offerts par le PIE sont la définition des besoins de l’entreprise, la réflexion stratégique pour en dégager des modèles d’affaires, l’analyse des besoins en contexte stratégique et l’accompagnement de l’entreprise dans le processus décisionnel tout en accompagnant les entreprises.

 L’UDES EN TÊTE AU CANADA AU CONCOURS CAPSTONE

Lors du concours annuel Capstone 2014 de la Société canadienne de génie civil du 28 au 31 mai dernier à Halifax (Nouvelle-Écosse), le projet de fin de baccalauréat d’une équipe d’étudiants en génie civil de l’Université de Sherbrooke a impressionné les trois juges. La délégation sherbrookoise est parvenue à décrocher cette distinction en procédant à l’analyse et à la conception partielle d’une réfection d’un ancien pont tournant ferroviaire pour le transformer en passerelle cyclo-pédestre reliant les rives de Sorel et de Tracy, passant au-dessus de la rivière Richelieu. Marie-Pier B-Côté, Clément Bélin, Julie Grondin, Yassine Kerchi et Yannick Lessard ont convaincu par la complexité de leur projet lors de la présentation finale des projets en décembre dernier à l’Université de Sherbrooke.

 CHRISTIANE BLASER REÇOIT LE PRIX ÉTINCELLE

Martin Lépine mène plusieurs projets depuis 20 ans afin de faire rayonner la lecture dans les écoles du Québec. Ce didacticien du français à la Faculté d’éducation vient de recevoir un prestigieux prix Étincelle, décerné par le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. La remise des 11 prix Étincelle s’est faite sous la présidence d’honneur du ministre Yves Bolduc, à la Grande Bibliothèque de Montréal, le 21 mai. L’objectif de Martin Lépine, c’est d’amener les futurs enseignants à devenir eux-mêmes des modèles de lecteur pour être en mesure ensuite de former, à leur tour, de réels amateurs de littérature. Il a toujours cherché à transmettre le gout de la lecture aux gens qu’il côtoyait sur les bancs d’école. Martin Lépine est de plus en plus reconnu comme un spécialiste de la littérature de jeunesse et, à ce titre, il est fréquemment invité à donner des ateliers ou des conférences.

Partager cette publication