Source: Adam Saleh

 

Project Boom est né de l’imagination de Colin Watson, un étudiant au baccalauréat en génie aérospatial à l’Université de l’Oklahoma. En l’absence de stages disponibles dans le secteur à l’aube de la pandémie de COVID-19, il a décidé de partir son propre projet: construire le premier drone radiocommandé à briser la barrière du son. 

 Par Maxime Couture 

 

Une discussion avec son ami Cole Replogle, co-fondateur du projet, a jeté les bases de ce qui deviendrait Project Boom. Aujourd’hui, six mois après la genèse du projet, le groupe Slack compte plus de 150membres répartis dans 65universités de 15pays et sur cinq continentsen plus de regrouper des conseillers de la NASA, de Boeing, de Blue Origin et de Lockheed Martin, pour ne nommer qu’eux.  

 Le projet est divisé en plusieurs sousgroupes : aérodynamique, propulsion, stabilité et contrôle, instrumentation, structures et marketing. 

 Le projet se déroule actuellement en deux phases. L’objectif de la première phase est de battre le record du monde de vitesse pour un avion radiocommandé, actuellement détenu par lallemand Niels Herbrich avec 749,221 km/hÀ la phase deuxl’équipe concevra un nouvel appareil avec une nouvelle barrière à battre, soit celle du son à 1234,8 km/h. 

 Mais pour ce projet, l’équipe marketing est tout aussi vitale; elle doit créer de la visibilité médiatique pour le projet afin d’attirer les partenaires industriels et le publicPar exemple, l’équipe marketing produit lbalado officiel du projet, Afterburner, qui déjà reçu des invités de Blue Origin et Boeing. 

 Et ce n’est qu’un débutL’équipe lancera bientôt sa campagne de sociofinancement sur Indiegogo. Celle-ci vise à récolter 20000$ afin de pouvoir tester et assembler le droneet puis de le faire voler en 2021. 

 

Pourquoi se joindre à Project Boom? 

 Colin Watson a commencé à recruter en publiant sur le site Internet Reddit; de là, le projet a explosé, amassant une centaine de membres dès la première semaine. Quelques membres racontent leurs motivations: 

 «Je voulais plonger dans l’industrie aérospatiale, mais étant au secondaire, il y avait très peu d’options. L’idée non seulement de travailler en aérospatiale, mais de battre un record du monde avec des gens de partout dans le monde était irrésistible.» – Jasal Singh, 17ans – San Diego, California* 

 «J’ai rejoint Project Boom pour apprendre à connaître une toute nouvelle industrie pour moiMon stage d’été avait été annulé, mais quand j’ai vu la publication sur Reddit […], j’ai tout de suite su que ce projet était quelque chose que je voulais faire!» – Vikram Thridandam* 

 «Je veux m’assurer d’aider des futurs ingénieurs et leaders dans l’industrie aérospatiale.» – Craig Damlo, conseiller chez Blue Origin* 

 Project Boom est une occasion pour des étudiants du secondaire au doctorat de s’épanouir dans le domaine de leurs rêves. Pour certains, c’est l’occasion d’ajouter une expérience d’envergure à leur CV. Pour d’autres, c’est l’occasion d’apprendre et d’absorber autant de concepts et d’intuition aéronautique que possible. 

 Pour suivre le développement du projet ou rejoindre l’équipe : theprojectboom.org/  

 

*Les citations sont des traductions libres de l’auteur de cet article.  

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *