Broadway UdeS : une production étudiante qui a du chien!

Par Marie Vachon-Fillion

Broadway FMSS (acronyme de Faculté de médecine et des sciences de la santé) s'est fait rebaptisé : maintenant pratiquant sous le nom de Broadway UdeS, la troupe de comédie musicale de l'université présentera, les 15 et 16 février prochains, la pièce Le chanteur de noces. Forte de huit années d'expérience, l'équipe composée d'acteurs, de chanteurs, de danseurs et de musiciens enflammera les planches du Centre culturel!

Créé en 2011 par des étudiants de la Faculté de médecine, le projet Broadway FMSS devient en 2018 Broadway UdeS, et du même coup, une association étudiante. Étant donné les productions prenant de plus en plus d'envergure, le pas était nécessaire à franchir afin de s'assurer de la pérennité de la troupe. Mais comment s'y prend-on pour monter un aussi gros spectacle?

Comment met-on en place un spectacle de cette envergure?

Les productions présentées une fois par année par Broadway UdeS sont, comme vous pouvez vous en douter, toutes des pièces classiques provenant directement de Broadway. Mais ce n'est pas quiconque qui peut décider de recréer ces spectacles! « [Ils] existent en anglais seulement, donc on paye les droits d'auteur, c'est très cher », explique Charles Berthold, directeur de production sur Le chanteur de noces. « En mai normalement on demande les droits d'auteur, parce que recevoir le matériel de production c'est quand même long. » Ensuite, la pièce doit être traduite pendant l'été et « c'est la grosse job », comme nous dit Élodie Chenard, l'assistante à la direction de production. Et il n'y a pas que quelques pages de textes : cette année, c'est un document de 116 pages que l'équipe a dû traduire, pour un spectacle qui durera en moyenne deux heures trente sur scène. « Dès septembre on commence, alors il faut que tout soit prêt! », ajoute Élodie.

Être en charge d'un spectacle comme celui-ci, il y a également parfois des petits pépins qui surviennent. « Ah, il y a des pépins tout le temps! » dit Charles en riant, ce qu'Élodie s'empresse de valider.  Il faut donc être capable de gérer les imprévus. « Il y a toujours un mini fond de stress qui va rester, parce que tu ne sais pas ce qui va arriver. L'année passée, j'ai perdu la voix la semaine du show! » Le directeur musical, Jonathan Bouchard, cherchait d'ailleurs toujours un guitariste pour compléter sa bande… Oops! Cependant, la troupe réussit toujours à enjamber ces obstacles et à offrir une production digne de ce nom.

Un personnage principal dévoué!

Le chanteur de noces, c'est « l'aventure de Robbie, musicien et chanteur renommé de New Jersey que tous les mariés-en-devenir souhaitent réserver pour le plus beau jour de leur vie », comme le dit la description sur le site Web de Broadway UdeS. Et Robbie, c'est Marc Tremblay, qui participe pour une deuxième fois avec la troupe. Cette année, il tenait vraiment à faire le rôle principal : « C’est le personnage auquel je m’associais le plus et que je voulais jouer. Je voulais aussi avoir la chance de participer le plus possible au projet! » explique-t-il. Car il faut le dire, Marc a appris à jouer de la guitare expressément pour le rôle! Ayant déjà de l'expérience en théâtre et en chant, il était tout destiné à jouer Robbie, incarné traditionnellement par Adam Sandler dans le fameux film porté à l'écran en 1998.

La responsable des ressources humaines, Geneviève Brassard, dirait que « Marc a vraiment beaucoup progressé cette année grâce à tout son travail et au coaching des membres du comité organisateur. » Car non, les gens qui participent ne sont pas laissés à eux-mêmes! Des gens ayant des compétences spécifiques dans plusieurs domaines sont disponibles pour peaufiner les personnages.

Comment je peux participer à ce projet incroyable?

Alors qu'auparavant, quiconque pouvait s'inscrire pour jouer dans la troupe, le fait d'être maintenant une association étudiante nécessite que ce soit des étudiants de l'UdeS qui tentent leur chance. Vous croyez être à la hauteur? Soyez certains d'avoir un horaire assez léger afin de pouvoir pratiquer entre trois et six heures par semaine avec la troupe, selon le rôle que vous occupez. C'est un projet qui demande beaucoup de temps, mais qui est sans aucun doute très enrichissant et très formateur pour bien des participants et participantes! Une occasion que vous n'aurez peut-être plus l'occasion de revivre, et des amitiés solides qui dureront longtemps. Marc ajoute : « Ce que j’adore, c’est l’énergie de la gang, des pratiques et des spectacles! […] Ça permet de décrocher des études pour s’amuser. Puis, je trouve ça extraordinaire que des étudiants de toutes sortes de programmes se rassemblent pour donner un projet artistique d’une aussi grande envergure! »

Et à ceux qui hésitent, Marc leur dirait quoi? « Je dirais aux gens qui veulent s’y joindre de foncer et de s’investir à fond dans le projet! C’est ce qui fait en sorte que l’expérience est appréciée au maximum par tous. » Différentes activités de groupe ont lieu aussi entre les nombreuses répétitions, ce qui solidifie les liens dans l'équipe. Marc se fait également rassurant pour les nouvelles recrues : « Je dirais de ne pas se laisser arrêter par la peur de manquer de temps ou par le manque de talent. Des gens qui n’avaient jamais chanté, ni même fait de théâtre, ont pu participer au projet, que ce soit en tant qu’acteur-chanteur justement, ou bien organisateur! »

Vous doutez de vos capacités? Ne doutez plus et lancez-vous, vous ne le regretterez pas! Afin d'être au courant des dernières nouvelles et voir davantage d'informations sur Broadway UdeS, visitez leur page Facebook et leur site Web très complet!


Crédit Photo @ Université de Sherbrooke

Partager cette publication

Laisser une réponse