Ça n’a pas de sens!

Par Guillaume Roy

Qui n’a jamais entendu parler des mannequins, ces hommes aux abdominaux découpés, qui accueillent la clientèle chez Abercrombie and Fitch? Les femmes en rêvent et les hommes en sont jaloux. Mesdames, vous qui rêvez de mettre les pieds dans cette boutique, sachez que vous venez de vous faire prendre par le marketing sensoriel. Cette nouvelle tendance, qui cherche à créer une expérience unique pour le consommateur, prend de plus en plus d’expansion.

Il s’agit d’une technique marketing qui prend en compte un ou plusieurs sens du consommateur afin de lui procurer des sensations qu’il associera plus tard à la marque ou tout simplement, lui procura du bien-être lorsqu’il est en contact avec la marque. Il est important de comprendre les différents volets de l’expérience, soit comment les cinq sens peuvent être mis de l’avant.

Tout d’abord, le goût. Vous vous promenez chez Costco à l’heure du souper et vous êtes bombardés de dégustations. On vous suggère une nouvelle saveur de croustilles à tester. Vous étiez justement venus pour en acheter. Comme la plupart des consommateurs, il est normal que nous ayons de la difficulté à déroger de nos habitudes. Cependant, ce soir, vous venez de goûter à quelque chose de sublime pour les papilles. L’idée de les acheter vous traversera l’esprit et donc, grâce au goûter, la petite compagnie de croustilles aura plus de probabiliteé de vous compter parmi ses nouveaux clients.

Vient ensuite l’odorat. Vous connaissez Lush? Moi aussi, mais pourtant je n’y ai jamais mis les pieds. Par contre je peux vous dire exactement où se trouve la boutique dans les centres commerciaux. En effet, lorsqu’on passe devant, l’odeur qui émane du commerce nous fait tourner la tête. Je n’ai pas mis les pieds dans cette boutique parce que je ne suis pas le public cible, mais, croyez-moi, je finis toujours sur le banc devant à attendre mes amies qui sont à l’intérieur. Cette entreprise a réussi à mettre en place une expérience olfactive en lien avec ses produits pour procurer une sensation de bien-être aux consommateurs et ainsi favoriser son retour dans la boutique. L’odorat est un atout important, car il est retenu par le cerveau beaucoup plus longtemps qu’une image. Cependant, celui-ci reste encore peu utilisé par les compagnies.

Au tour du toucher. Lorsque vous prenez un vêtement dans une boutique, lorsque vous pouvez peser sur le bouton pour essayer le jouet et même lorsque vous testez une voiture, tous ces petits gestes ont été pris en compte par les entreprises pour tenter de se démarquer de leurs compétiteurs. Par exemple, dans la voiture, la texture du volant est longuement étudiée pour vous permettre d’être confortable et que ce ne soit pas trop rugueux. Il s’agit de faire en sorte que le consommateur touche le produit de façon à ce qu’il soit en mesure de mieux l’appréhender par la suite. Le toucher peut aussi être exploité au niveau de l’environnement. En effet, la boutique Sephora utilise un tapis rouge moelleux qui rend la marche confortable et procure une sensation de bien-être. Cela favorise donc les consommateurs à « trainer » davantage dans le commerce.

En ce qui concerne la vue, Il n’est pas rare de voir des experts en design engagés pour agencer meubles et couleurs dans une boutique. Il faut savoir qu’un endroit où tout est bien ordonné et facile à repérer favorisera les ventes. L’environnement du produit est important, sachez que parfois, même l’intensité de la lumière est étudiée pour mettre en valeur certains produits. L’emballage de ce dernier reste un élément important qui nécessite une élaboration complexe afin d’attirer l’œil. On déconseille souvent d’avoir du noir ou du blanc sur les emballages puisque ce sont des teintes que nous voyons trop souvent. Les couleurs plus vives comme le rouge sont préconisées.

Il vous est déjà arrivé d’entrer dans une boutique où il n’y avait pas de musique? Moi non plus je ne m’en rappelle pas. L’ouïe est une des techniques les plus utilisées pour rendre l’expérience du consommateur unique. Remarquez que chaque boutique a son style de musique propre à elle. Vous serez donc porté à aller faire les boutiques dans celle où votre musique préférée joue. Le sentiment d’appartenance lié à la musique est très fort. Il est donc normal que les entreprises aient étudié le choix de leur musique en fonction du type de clientèle qu’elles souhaitent viser. Petit fait intéressant, saviez-vous que Coca-Cola aurait même étudié le son de de l’ouverture de sa canette afin que celui-ci soit rafraîchissant et donne soif? Définitivement, les compagnies sont prêtes à tout pour vendre leur produit.

Pour conclure, sachez que le marketing sensoriel peut paraitre simple décrit ainsi, mais il en découle d’un énorme travail de recherche sur le consommateur. Il arrive même parfois que la température soit contrôlée! Alors la prochaine fois que vous mettrez les pieds dans votre boutique favorite, pensez donc à vos sens.


Crédit photo © spiritcompassion.blogspot.com

Partager cette publication