Le Canada150 dans la région de la Capitale nationale

Par Paskale Leblond-Champagne

Cette année, c’est le moment plus que jamais de célébrer en grand la fête du Canada dans la région de la Capitale nationale! Du 30 juin au 2 juillet 2017, les festivités fuseront de tous bords tous côtés sur les trois sites officiels de la région de Gatineau/Ottawa, soit la colline du Parlement, le parc Major’s Hill et le Musée canadien de l’histoire. Sortez vos chapeaux et vos drapeaux, car la ville en entier arborera le rouge et le blanc!

Pour ceux qui se demandent où donner de la tête, la journée du 1er juillet promet d’être particulièrement bien remplie. Les visiteurs pourront assister à la levée officielle du drapeau canadien en matinée, puis à la représentation aérienne des Snowbirds des Forces canadiennes, qui exécuteront d’impressionnantes acrobaties au-dessus de la colline du Parlement durant les célébrations d’ouverture. Cette année, le tant attendu spectacle musical mettra en vedette des artistes canadiens de renommée tels qu’Alessia Cara, Louis-Jean Cormier et Walk Off The Earth. Ce sera l’occasion parfaite pour les festivaliers de découvrir les attraits du marché By, à proximité de la colline, ou encore les bons restaurants du Vieux Hull, du côté québécois.

Pour les curieux, un autre événement d’envergure marquera aussi le 150e du Canada. En effet, le même jour se tiendra l’inauguration de la plus ambitieuse exposition jamais réalisée par le Musée canadien de l’histoire, la Salle de l’histoire canadienne. Cette nouvelle exposition, qui recouvre plus de 40 000 pieds carrés, présente une multitude de perspectives sur les différents moments charnières de notre histoire. Tous les points de vue présentés mettent en lumière autant les conflits et les luttes que les réalisations et les accomplissements qui ont contribué à créer le Canada d’aujourd’hui.

Plus de 1 500 artéfacts authentiques y sont exposés, dont l’astrolabe de Samuel de Champlain, le célèbre chandail de Maurice Richard et les menottes portées par Louis Riel lors de sa condamnation. La Salle de l’histoire canadienne mettra aussi de l’avant un projet bien exceptionnel – parmi tant d’autres –, soit celui d’une reconstruction faciale digitale 3D. À partir des restes exhumés d’une famille shíshálh ayant vécu il y a plus de 4 000 ans, une équipe de spécialistes est parvenue à recréer et à animer numériquement quatre visages. Ainsi, les membres de la communauté, tout comme les visiteurs, verront pour la première fois les traits des ancêtres shíshálh.

Le ruban d’inauguration sera coupé en matinée, le 1er juillet, et les visiteurs pourront découvrir la nouvelle salle gratuitement à l’occasion des festivités. Puisque le Canada150 passera certainement à l’histoire avec toutes ses célébrations d’est en ouest, pourquoi ne pas prendre part aux réjouissances dans la région même de la Capitale nationale en plongeant dans le passé, dans plus de 15 000 ans d’histoire?


Crédit Photo © Radio-Canada.ca

Partager cette publication