Le canicross : la synergie du chien et de l’humain

Par Adèle Pavic

Vous avez un animal de compagnie et celui-ci constitue une priorité en ce qui a trait à votre emploi du temps? La charge exigée pour s’en occuper en plus des exigences de l’Université qui est chronophage font en sorte que le temps vous manque pour toutes autres activités? Afin de vous permettre d’excuser vos absences à la salle de sport, vous ne serez pas déçus d’apprendre qu’il existe un compromis : le canicross. Cette discipline sportive repose sur la conjugaison de la force du chien et de son maitre via la course à pied.

La naissance du canicross

En ce qui concerne la popularité croissante de la discipline, on doit beaucoup à la fondation Canicross Québec qui, depuis qu’elle a vu le jour en 2006, ne cesse d’en faire la promotion partout à travers la province. Le réseau recense chaque année plusieurs évènements accessibles à tous, soit des courses de 1 km, de 5 km ou de 10 km.

Quand pouvons-nous pratiquer ce sport?

La saison de canicross débute tout juste. Pour votre animal, les conditions d’entrainement idéales s’obtiennent au printemps et à l’automne lorsque les températures extérieures sont intermédiaires. En effet, le chien ne dispose pas comme l’être humain d’un système de régulation de la température du corps. On comprendra, non sans mal, que la saison estivale n’est pas recommandée pour pratiquer ce sport tandis que les saisons plus fraiches le sont davantage.

Les bénéfices du sport

En plus de renforcer votre complicité avec le chien, le canicross est souhaitable pour garder votre animal de compagnie en bonne santé et réduire les risques de maladies articulaires comme la dysplasie. Il est aussi recommandé pour la vôtre, car l’exercice physique demeure indispensable à une bonne hygiène de vie.

On s’adapte à vous!

Amateurs ou friands de sensations fortes y trouveront leur compte en pratiquant ce sport. Il est possible d’ajuster la difficulté du parcours en adoptant un type de distance et un dénivelé adapté à ce que vous recherchez. L’idéal est de courir sur des circuits en terre battue plutôt que sur de l’asphalte pour prévenir les risques de blessures. À cet égard, l’Estrie, avec ses grands espaces verts et ses nombreux sentiers en forêt, se trouve être une région de prédilection. Près du Campus principal, les étudiants de l’Université de Sherbrooke peuvent profiter des avantages de la ville pour pratiquer le canicross.

Quoi acheter pour débuter?

Quant à l’équipement, on s’assurera d’avoir à portée de main un harnais, une ceinture et une corde élastique afin d’absorber les coups de puissance de votre compagnon. Pour se les procurer, on peut se rendre sur le site nahaksport.com. Qu’est-ce que Nahak? Il s’agit d’une entreprise québécoise spécialisée dans la production d’équipements adaptés pour les sports canins. Les concepteurs se basent sur leur savoir-faire et leur expérience des sports attelés. L’entreprise garantit des produits de qualité et adaptés au besoin de tous.

Dorénavant, plus question d’éviter sa dose de sport hebdomadaire, on prend son courage à deux mains et on relève le défi (à deux)!


Crédit Photo © Zachary Cristofanilli

Partager cette publication
Marqueursanimalsanté

Laisser une réponse