CFAK? C’est quoi ça?

Par Virginie Houle

L’Université de Sherbrooke, on va se le dire, peut plaire à tout le monde. Que tu sois originaire de cette belle ville de l’Estrie ou que tu sois le p’tit nouveau du coin, ça peut devenir difficile de s’impliquer dans un projet qu’on aime à fond. Ce qui est bien, c’est que tout en haut du campus se trouve une belle bâtisse brune qui porte le nom du « G3 ». Vite comme ça, on n’arrive pas trop à comprendre c’est quoi, ni quel bâtiment des résidences. En s’aventurant un peu dans cet endroit, on découvre assez rapidement le bel univers de la radio.

Dans notre école, notre radio étudiante s’appelle la CFAK. Si tu ne sais pas trop c’est quoi, cette station-là, c’est ce que tu entends dans le pavillon central quand tu attends ton autobus. C’est plus d’une cinquantaine d’animateurs qui sont là chaque semaine pour présenter leur émission. Que ce soit à propos de l’actualité, de la nourriture, de la musique ou un petit moment pour parler de ce que tu veux, le contenu est diversifié et assez impressionnant.

Faire de la radio, c’est pas mal plus effrayant à première vue que ce l’est réellement. Dès ton arrivée en studio, les directeurs de la station sont là pour te former et t’aider à mieux exploiter ton potentiel. En fait, tu fais jouer de la musique émergente que tu aimes, que tu choisis dans une énorme banque de données. C’est une occasion de faire des découvertes musicales vraiment étonnantes, de faire des entrevues avec des artistes ou des professionnels qui rejoignent tes intérêts et de comprendre pourquoi la radio est un si beau domaine.

Que ce soit entre amis ou un ménage à trois composé de toi, le micro et la console, il y a toutes sortes de raisons de faire de la radio.

Tu as le droit de partager ton savoir concernant les bienfaits du vin. C’est aussi correct de faire jouer la musique d’un même artiste à toutes tes émissions, tes parents vont être fiers de toi quand même. Tu peux faire un microstage vraiment cool qui te permet d’impressionner toute ta famille à Noël en disant que tu es animateur ou animatrice de radio pour l’émission La Renverse. Tu vas tellement aimer animer que tu vas réussir à convaincre tes proches d’embarquer dans la radio aussi.

Mais surtout, tu vas voir que la CFAK, c’est fait pour tout le monde. Tu comprendras qu’avoir sa propre émission de radio, c’est un beau défi à relever, et on pense que tu es prêt à essayer (si tu veux, bien sûr). N’hésite pas à venir visiter le beau paysage du G3, on t’attend!


Crédit photo © CFAK Univeristé de Sherbrooke

Partager cette publication

Laisser une réponse