Chère culture, en 2014...

Par Marc-Antoine Grégoire

Une nouvelle année commence sur ce monde. Pas le choix. Tous et chacun font part de leurs propres re´solutions, de leurs projets pour les mois à venir. « Je vais me remettre en forme! » disent certains, « je veux bencher trois plates! » diront d’autres. Mais toi, la culture, quelles sont tes résolutions pour 2014 ? Est-ce que tu y as pensé ? Je ne veux pas te mettre de pression, mais tes décisions influenceront l’année de bien des gens... Fais en ce que tu en veux, mais voici les résolutions que je TE souhaite pour la prochaine année.

Un meilleur moral

Je te souhaite, premièrement, une meilleure santé mentale. Ta santé physique peut bien aller, mais dans la dernière année, j’ai l’impression que tu as perdu des plumes au niveau moral. Il me semble que tu sembles de plus en plus désabusé, que tu n’as plus envie ou la force de te renouveler. Je ne dis pas que tu ne le fais pas! Tu nous surprends toujours avec des nouveautés, mais tu nous offres quand même beaucoup de prémâché, de copié/collé. C’est vrai, je te le concède, le pop bonbon c’est payant, mais ne t’y perds pas trop. Comme le dirait ma mère : manger juste des bonbons, ça fait carier les dents. Pis en plus, ça fait grossir. Pis personne ne veut grossir. Fais toi confiance, tu peux sortir des sentiers battus, les gens s’habitueront.

Apprendre de tes erreurs

Pour 2014, je te souhaite d’apprendre de tes erreurs de 2013. Par pitié, ne répète pas les mêmes bourdes. À titre d’exemple, une ancienne actrice pour enfant nue sur une boule de démolition, c’est non. Tu sais aussi que tu ne peux pas mélanger la culture moins connue à la culture de masse. Même si un chanteur est fort populaire au sein d’une partie de la population, ne t’attends pas à ce qu’il soit accueilli à bras ouverts dans une émission de télévision avec des cotes d’écoute de plusieurs millions. Aussi, à l’avenir, fais aussi attention à ce que tu chantes! Parce que certaines villes n’aiment pas vraiment qu’on parle d’elles dans des chansons d’amour. Je le sais, c’est particulier, mais bon...

Dis nous qui nous sommes

Plus que jamais, nous avons besoin de toi pour nous dire qui nous sommes. Fais nous rêver, amène nous ailleurs avec tes mots, tes images, tes mélodies. Avec les époques de gros que nous vivons, soit que tout doit être hyper grandiose, gargantuesque et où tout doit être montrer au millimètre près, rappelle nous que une petite histoire simple et sobre peut avoir autant d’impact qu’une méga production où le nombre de zéro qui figure dans les coûts dépassent les réflexions que nous en gardons. Sors nous de nos chaumières HD. Rappelle nous que d’aller voir des spectacles nous construit culturellement et socialement. Et si tu nous trouves stupides, dis nous le, SVP!

Un meilleur financement

Je sais, tu me diras que tu n’y peux rien, que ce n’est pas toi qui décide l’argent qu’on te donne. En fait, je te souhaite plus d’argent. Je nous souhaite que les dirigeants de nos différents gouvernements comprennent que notre identité, qu’elle soit nationale, provinciale ou régionale, passe par toi, la culture. Tu es le véhicule le plus rapide pour nous garder en contact avec nos valeurs, notre « nous autres ». Pas besoin de chartes qui coûte des centaines de milliers de dollars, seulement une culture en santé et les gens se ressembleront et seront proches de l’endroit où ils sont.

Un 2014 axé sur demain et sur hier

Il est un peu étrange, peut-être, de m’adresser ainsi à la culture, mais je crois qu’il est important de percevoir l’apport puissant qu’elle peut avoir. Les arts sont notre plus belle vitrine sur hier et nous permettre donc de construire un demain meilleur. Que cette année nouvelle soit pour tous pleine de variétés culturelles d’ici!


Crédit photo © blogs.cotemaison.fr

Partager cette publication