Christopher Nolan

Culture - Alexandre Blanchard - Christopher Nolan - 19 mars  “I've always been a movie guy, movies have been my thing. I love movies, all kind of movies.’’

Lorsqu'un connaisseur de cinéma parle de Christopher Nolan, il ne saurait faire fi de son incroyable ingéniosité tant sur le plan scénaristique que sur le plan de la manipulation des caméras. Une forte créativité marque son parcours haut en couleur et ponctué de films à saveur captivante. D'ailleurs, le premier film de mon « top 3 » est directement caractérisé par cette volonté d'originalité sur le plan de la forme.

  1. Memento (2000): Ah Memento! Autant le dire d'emblée, ce film n'est présent dans ce top que pour le vent de fraîcheur qu'il propose au genre « suspense-enquête » et au monde du cinéma en général. Le scénario n'est certes pas époustouflant, le traitement de l'image est bien, mais sans plus... Alors, qu'est-ce qui fait de cette œuvre une réussite? C'est sans contredit du côté du montage que ça se passe... mais vous en dire trop serait de gâcher la surprise. Dans tous les cas, j'espère vous avoir donné envie de découvrir ce qui fait le charme du long-métrage.
  1. The Dark Knight (2008) : The Dark Knight a eu un impact important sur moi et, j'ose le croire, sur les autres films de superhéros qui ont suivi. Suite d'un Batman Begins qui s'était révélé assez prometteur, The Dark Knight ira au-delà des attentes. Avec un Christian Bale bien campé dans le rôle du justicier milliardaire et l'entrée en scène du défunt Heath Ledger, qui a sans conteste incarné le joker le plus retors et le plus torturé que l'histoire du cinéma ait vu naître, cette œuvre en est une tout simplement spectaculaire. C'est le genre de film qui nous captive et qui nous fait oublier que l'on en regarde un. Du jeu des acteurs en passant par les dialogues, par la bande-son de Hans Zimmer et par le rythme tout simplement exquis, The Dark Knight nous fait vivre des tas d'émotions.
  1. Interstellar (2014): Il s'en est fallu de peu pour que The Prestige prenne cette troisième position. Peut-être devrais-je aller le réécouter pour lui donner une vraie chance, puisque Interstellarest si frais dans ma mémoire. Une chose est sûre, vous devriez écouter les deux si ce n'est déjà fait! Pour le film qui nous intéresse dans le cas présent, un mot le décrit bien : magistral. Encore une fois cette semaine, je vous réfère à une critique que j'ai réalisée et qui est publiée sur le site Internet Le Collectif, elle sera beaucoup plus complète et informative.
Partager cette publication