Par Alexia Desmarais

Nous nous sommes tous déjà demandé, en toute sécurité à la maison dans notre pyjama, quel animal pourrait potentiellement nous achever si nous étions de braves explorateurs comme Indiana Jones! Alors, voici le top 10 des espèces les plus dangereuses pour l’homme, selon le nombre de morts causées annuellement, et ce, selon Futura-sciences et le Conservation Institute :

Nous avons en 10e place l’éléphant d’Afrique qui, même en étant entièrement herbivore, tue de 100 à 200 personnes chaque année. Cet animal, très territorial, protège son environnement avec agressivité. Pour les mêmes raisons, l’hippopotame se situe à la 9e position avec une moyenne de 500 morts à sa charge. Ce nombre double avec la 8e place : le crocodile (toutes espèces confondues). En 7e position, avec en sa possession plus de 10 000 morts, se trouve le dangereux et sans pitié… escargot d’eau douce! Son ravage s’explique par le fait qu’il est vecteur de la maladie tropicale schistosomiase, une maladie chronique provoquée par des vers parasites. Les 6e et 7e positions tuent aussi tous les ans environ 10 000 personnes : il s’agit de l’insecte Triatome, qui est porteur de la maladie de Chagas, et de la mouche tsé-tsé, transmetteuse de la maladie du sommeil. En 4e position, nous retrouvons le meilleur ami de l’homme, le chien (Canis lupus familiaris), qui provoque la mort de 25 000 personnes par les morsures transmettant la rage. En 3e position, causant 50 000 décès, se trouvent les serpents venimeux (toutes espèces confondues) qui ne mordent qu’en dernier recours afin de défendre leur vie. En 2e position se trouve l’épeurant moustique, messager de la mort d’environ 725 000 humains, car il est porteur du paludisme. Maintenant se trouve en 1re position un primate provoquant, à lui seul, une 6e extinction massive et où sa population se situera en 2100 à 11 millions d’individus (selon l’ONU)… Cet animal n’est nul autre que l’être humain (homo sapiens)!


Crédit photo © Framepool Stock Footage

Archives

Partager cette publication

Une pensée sur “Chronique du WWF de l’UdeS : Les dix animaux les plus dangereux au monde”

  1. Super classement surtout pour l’homme c’est vrai que nous sommes des véritables destructeurs quand nous le voulons.

Les commentaires sont fermés.