Chronique zéro déchet : la rentrée!

Par Jessica Samario

Protéger l’environnement, c’est s’engager à réduire l’utilisation de nos ressources naturelles. La rentrée scolaire fait partie des évènements de l’année qui en requièrent le plus par individu. Une rentrée écolo, c’est possible, il suffit de connaître les astuces!

Tout d’abord, avez-vous pensé à faire le tri de votre matériel de l’année dernière? Il nous reste souvent suffisamment de crayons, de cahiers ou de papier sans avoir à en racheter. Dressez ensuite une liste de ce qui manque. Il est facile d’éviter les emballages pour vos crayons. Plusieurs magasins, dont la Coop de l’Université, en vendent en vrac. Pour la minime différence de prix, ils sont souvent de meilleure qualité que ceux en paquet. De plus, on peut y dénicher des stylos rechargeables. Lors de votre ménage, vous pouvez rapporter vos crayons vides au local de l’AGEFLESH, une boite de récupération leur est désignée.

Pour ceux qui souhaitent aller plus loin, choisissez des crayons qui n’ont pas de gomme à effacer intégrée, car ils génèrent plus de déchets avec l’embout en métal. Les retailles de crayons de bois et de bambou sont compostables!

Lorsque c’est possible, prenez vos notes de cours à l’ordinateur ou sur une tablette électronique. Il est plus simple d’organiser nos notes, de les classer et d’y ajouter du texte et des images de cette façon et en plus, on y a accès partout sans avoir à trimbaler nos cahiers de chaque cours avec nous. Si vous avez tendance à être distrait avec un ordinateur, prenez le temps de désactiver votre wi-fi avant le début de votre cours. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de tout imprimer ni d’acheter tous les recueils de photocopies pour un cours, tout dépendant de votre méthode de travail. La plupart des professeurs offrent des PDF en ligne. Ces fichiers sont plutôt faciles à modifier pour compléter les notes ou surligner des passages. Ça vous évitera de gaspiller du papier, d’avoir un sac à dos trop lourd et de remplir votre bureau et votre bibliothèque! Lorsque vous n’avez pas le choix d’imprimer pour un travail ou pour des notes permises à un examen, n’oubliez pas l’option recto verso.

L’une des meilleures options pour économiser (autant de l’argent que du papier), c’est de se rendre à la bibliothèque! Bien sûr, ce n’est pas toujours envisageable pour les livres scolaires, mais parfois cela peut nous sauver des achats et on peut y faire de très belles découvertes! Aussi, ça prend moins de place à la maison que de tout acheter ce qu’on lit…

Pour terminer, je vous suggère fortement d’avoir recours au partage de livres usagés Uni-livre (www.uni-livre.com). Le site Internet vous renseignera sur le cours et le professeur relié au livre. C’est une belle façon pour acheter autant que pour vendre vos volumes à prix réduit en respectant l’environnement. Gardez seulement ceux que vous considérez pertinents pour le reste de votre parcours scolaire et professionnel.


Crédit photo © Radio-Canada

Partager cette publication