Concours Sherbrooklyn : une vitrine culturelle pour les artistes émergents de la région

Par Jasmine Godbout

Samedi soir dernier, sur la scène du Théâtre Granada, prenaient place les quatre groupes finalistes du concours musical Sherbrooklyn 2017 qui se déroulait du 14 au 16 septembre. La salle, en formule cabaret, accueille les spectateurs venus découvrir des artistes émergents de l’Estrie ou venus encourager leurs proches, puisque 10 % du résultat final est accordé au vote du public.

Un concours d’envergure

Le grand gagnant repart avec une bourse de 9 000 $, du mentorat/encadrement professionnel et l’occasion de se produire en spectacle. La deuxième position en remporte une de 1 000 $ puis la troisième, une de 600 $ et une guitare. Le juge de la salle de spectacle La Petite Boîte Noire offre aussi un prix spécial à l’un des artistes de la compétition.

Le sort de Marie-Onile (La Voix 2014), de Marcus Quirion (Édwar 7), de Mary & the Moonshiners (univers burlesque rock n’ roll) et de Fable (compositeurs de la chanson thème du Phoenix) repose sur la décision des sept juges qui leur ont déjà permis de se rendre en finale. Les artistes de la soirée proposent une grande diversité musicale : chanson, folk, rock alternatif…

Des talents diversifiés

Au cours de la soirée, les groupes s’enchainent sur scène pour présenter leur répertoire de vingt minutes chacun. Entre les prestations, l’animatrice de Rythme FM Isabelle Perron interroge les artistes sur leur parcours et leurs objectifs de carrière.

La première, Marie-Onile de Lac-Mégantic, assise au piano, plonge le public dans l’atmosphère timbrée de ses compositions. Elle est accompagnée de son band formé de Marcus Quirion à la guitare et d’un violoncelliste, entre autres musiciens de talent. Son aisance et son charisme sur scène prouvent que c’est loin d’être la première fois qu’elle y monte.

À son tour, Marcus Quirion, membre du groupe Édwar 7, connu pour sa chanson Quand ton cœur casse (2015), emmène avec lui tous les spectateurs dans son monde. Ce musicien, impliqué dans son métier, souhaite produire un album solo plutôt émotif. À leur tour, Mary & the Moonshiners et Fable font danser leurs fans. Arborant un style tout particulièrement burlesque, la chanteuse montre une grande prestance sur scène. Puis, les musiciens de Fable terminent en force avec leurs dix ans d’expérience dans le corps.

Après la délibération

Lors de la délibération des juges, le public a droit aux compositions de style folk de Rose Bouche, la formation gagnante du Sherbrooklyn 2016. À ce moment, la tension monte chez les proches qui occupent la salle à demi pleine. Il est d’ailleurs étonnant de constater que la salle n’est pas remplie. L’animatrice a dû inviter quelques spectateurs à s’avancer plus près de la scène.

En conclusion de la soirée, après que tous les artistes soient montés sur scène, le résultat est dévoilé. Mary & the Moonshiners et Fable sont les deux groupes que les juges ont préférés, arrivant en première et en deuxième position. Le fait que Marie-Onile et Marcus aient obtenu la troisième et la quatrième place en a surpris (ou déçu) certains.

Bref, cette 7e édition haute en couleur du Sherbrooklyn a certainement suscité de belles émotions dans la foule. Ces trois jours de compétition amicale, de rencontres, de musique, de plaisir ont permis la découverte d’artistes de l’Estrie en plus de leur avoir fait vivre une expérience mémorable. Félicitations aux gagnants et bonne continuité à tous!

Marqueursmusique

Laisser une réponse