Par Camille Sévigny 

Avec la pandémie, l’art et la culture sont devenus un refuge nécessaire, une source d’espoir nous tirant des ténèbres de l’inconnu. Plusieurs organisations et institutions du milieu culturel local ou international ont participé activement à cet effort en offrant du contenu virtuel exclusif, souvent gratuit ou à moindre coût. C’est le cas de l’Orchestre symphonique de Sherbrooke (OSS) qui, grâce à ses partenaires, a pu offrir des concerts et conférences tout au long de l’hiver. 

Une variété d’œuvres et de talents mis en lumière 

En réponse à la popularité qu’a connu son concert virtuel organisé pendant le temps des Fêtes, l’OSS a annoncé en début d’année que trois autres événements auraient lieu entre les mois de janvier et mars 2021.  

En plus d’une belle variété d’œuvres et d’instrumentalisation, ces trois spectacles en webdiffusion sont offerts pour une période de deuxjours, afin de permettre aux intéressés de les visionner à leur rythme. Le premier de la série de Grands Concerts BMO, aussi présenté par le Groupe Canimex, a été diffusé du 30janvier au 1erfévrier. Intitulé MENDELSSOHN : Les perles musicalesce concert a vu l’Orchestre, dirigé par Maestro Stéphane Laforest, interpréter les plus grandes œuvres du compositeur, accompagné du soliste invité, le prodige canadien au violon, Kerson Leong.  

Encore une fois présenté par le Groupe Canimex, mais aussi par Raymond Chabot Grant Thornton, le deuxième concert de la série de Grands Concerts BMO était disponible du 27février au 1ermars. Cette fois, l’OSS a offert une exploration des œuvres musicales du grand Beethoven, en partageant la scène avec le pianiste d’exception Serhiy Salov 

Enfin, présenté cette fois par Les Résidences Steve L. Elkas, en plus des partenaires habituels, le dernier concert virtuel de l’OSS sera accessible en ligne du 20 au 22mars prochain. Toujours sous la direction de Maestro Laforest, le spectacle SAINT-SAËNS: Romance & Violoncelle offrira une interprétation des grandes œuvres du compositeur français. Contrairement aux autres spectacles, celui-ci débutera avec une pièce de Ravel, autre compositeur français. Le soliste invité sera Stéphane Tétreault, un violoncelliste québécois de renom.  

Conférences préconcerts, un ajout indispensable 

En plus des concerts en webdiffusion, l’OSS offre des conférences préconcerts qui explorent lhistoire personnelle et professionnelle des compositeurs autour desquels les spectacles sont construits. Ces conférences sont animées par Louis Brouillette, Ph. D. en musicologie et conférencier. 

Présentées en collaboration avec la Société québécoise de recherche en musique (SQRM), ces conférences enrichissent la connaissance et l’appréciation des œuvres interprétées par la suite. Sans oublier les trois capsules animées par Maestro Stéphane Laforest, qui abordent le métier de directeur d’orchestre et tout ce qu’il comporte avec humilité et intelligence.  

À noter que, bien que les activités virtuelles soient accessibles gratuitement, il est recommandé de faire un don à l’organisation pour leur témoigner soutien et appréciation. 

Vers une nouvelle approche artistique? 

L’initiative prise par l’OSS est certainement un exemple concret d’une nouvelle approche de la culture et de l’art, celle du virtuel, qui, bien que différente, prouve être tout aussi enrichissante.


Crédit photo @ Hani Ferland

À lire aussi

Le nouvel album de Frank Custeau : un baume au cœur

Mathieu Dufour : tourner la pandémie à son avantage

Lettre aux artistes déconfits qui pleurent le confinement

Partager cette publication