De Sherbrooke à Calgary

Page 17 - Andree Anne RoyLe 12 mai dernier avait lieu le repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF). Tous les joueurs éligibles ayant terminé leur quatrième saison universitaire étaient impatients de savoir s’ils allaient être parmi les chanceux à joindre l’une des neuf équipes de la ligue canadienne. Les équipes québécoises ont été plutôt populaires, entre autres pour cinq joueurs de l’Université Laval de Québec, quatre de l’Université de Montréal et deux de l’Université de Bishops’ qui ont été repêchés lors de la soirée. Près de dix joueurs du Vert & Or étaient éligibles lors du présent repêchage, mais un seul a réussi à impressionner les recruteurs : William Langlais.

Par Andrée-Anne Roy

Le centre-arrière de Sherbrooke a été choisi par les Stampeders de Calgary au 27e rang du 3e tour du repêchage. « Je savais quelles équipes avaient démontré de l'intérêt et celles qui avaient besoin d'un fullback. Vers le milieu de la troisième ronde, j’ai eu un pressentiment que mon nom sortirait bientôt, mais c’était tout un honneur de sortir en 3e ronde», nous affirme Langlais. Celui-ci attendait impatiemment son repêchage avec des amis du Vert & Or et suivait le tout de très près. Danny Groulx et Karl Lavoie, joueurs de ligne offensive du Rouge et Or de l’Université Laval, ainsi que Byron Archambault, secondeur des Carabins de l’Université de Montréal, furent les trois premiers Québécois à être nommés tout juste avant le joueur du Vert & Or.

Précédemment, Langlais avait été invité aux essais régionaux de la LCF qui se tenait en mars dernier avec onze de ses comparses sherbrookois. Il a facilement montré de quoi il était capable en étant l’un des quatre athlètes québécois à être invité au Combine national de la LCF.

Loin des yeux, loin du cœur

Dans le cas de l’ancien joueur des Condors de Beauce-Appalaches, il s’agit d’un autre déménagement et celui-ci n’est pas à la porte! Il affirme n’avoir jamais mis les pieds à Calgary, mais l’aventure ne lui fait pas peur. Il déménagera tout juste avant le camp qui débutera le 27 mai avec un ancien receveur du Vert & Or, Simon Charbonneau Campeau. Le dépaysement ne sera donc pas total pour ce natif de la région de l’Outaouais.

Celui qui a quitté le nid familial à 18 ans est conscient de la distance qui le séparera de sa famille. Toutefois, il affirme que ses parents pourront voir les matchs dans leur région respective, soit son père à Montréal contre les Alouettes et sa mère à Ottawa contre les Red Black. Il peut être très motivant d’avoir des partisans outre qu’à domicile!

De passion à professionnel

Le football ne sera plus seulement une passion, mais deviendra bel et bien un métier, rêve que plusieurs joueurs manifestent. En demandant à William Langlais ce que cela signifiait pour lui, il nous a répondu : « Tu es payé pour jouer au foot, donc tu te consacres entièrement à ton art. La saison est beaucoup plus longue qu’à l’Université (18 matchs au lieu de 10), donc tu as besoin de prendre soin de ton corps davantage, mais j’ai vraiment hâte! »

C’est le 27 mai prochain qu’il commencerait le camp d’entraînement de l’équipe des Stampeders. Il n’est toutefois pas certain de maintenir sa position de centre-arrière puisque dans le système canadien de jeu à 3 essais, cette position n’est pas toujours présente. « Mais avec les unités spéciales, ça fait un bon quart de travail », dit Langlais en riant.

L’équipe albertaine l’accueille à bras ouverts et il s’estime heureux de rejoindre un programme avec une tradition gagnante comme les Stampeders. En effet, la saison dernière, l’équipe a déniché quinze victoires sur une possibilité de dix-huit! « Sérieusement, ça ne me dérangeait pas dans quelle équipe j’allais, tant que je me faisais repêcher! », nous dit-il soulagé.

Le premier match de l’équipe aura lieu le 12 juin contre les Lions de la Colombie-Britannique.

La nouvelle recrue affirme que ses objectifs seront « d’être habile à toutes [ses] games, de bien travailler sur les unités spéciales et de prendre de l’expérience comme fullback ». Nous lui souhaitons bonne chance au sein de sa nouvelle équipe et nous le suivrons de près!

Partager cette publication