Un début de saison amer pour les Expos

Par Christophe Lachance-Tardif

Après avoir vu filer une avance de 3-2 dans une série 4 de 7 contre les Blue Sox de Thetford Mines en séries éliminatoires l’an passé, les Expos de Sherbrooke ont entamé, le 18 mai dernier, leur saison régulière dans le circuit Belisle avec une défaite subite aux mains du Big Bill de Coaticook. Suite à des performances vibrantes lors des dernières séries de fin de saison, les Expos ne connaissent pas un début de saison à la hauteur des attentes au moment d’écrire ces lignes.

Un vent de changement

À l’aube de la saison actuelle, l’organisation des Expos de Sherbrooke avait décidé de ne pas renouveler le contrat du gérant Alexandre Messier. Douglas Toro a donc été choisi par ses coéquipiers pour occuper la fonction laissée vacante par Messier. Toro, un joueur-entraineur, sera chargé de ramener une ambiance gagnante à Sherbrooke. L’organisation et les partisans devront toutefois s’armer de patience puisque la formation sherbrookoise a commencé la saison avec quatre défaites en autant de rencontres.

Un petit récapitulatif

En 2016, les Expos avaient conclu la campagne avec un dossier de 11 victoires contre 21 défaites, bons pour la dernière place dans le classement de la division B45. Ce faible parcours en saison régulière fut toutefois vite expédié aux oubliettes suite aux excellentes performances des Expos en séries éliminatoires. En effet, contre toute attente, les hommes d’Alexandre Messier avaient surpris l’univers de la LBMQ en éliminant les champions en titre de la saison régulière, le Cactus de Victoriaville. Lors de la ronde suivante, en finale de la division B45, l’équipe cendrillon n’était qu’à seulement trois retraits près d’éliminer leurs rivaux, les Blue Sox de Thetford Mines, pour accéder à la grande finale de la ligue.

Analyse du club

Au monticule, les Expos pourront compter sur le retour de deux membres pillés de la rotation des lanceurs, soit l’as Jacob Gosselin-Deschênes et le vétéran Yan Fortin. Les nouveaux venus Claude Ortiz, Adriano Petrangelo et Bryan Corona se joignent également au personnel de lanceurs.

Après avoir brièvement annoncé sa retraite du baseball l’automne dernier, le frappeur de puissance Eddie Lantigua effectuera un retour au troisième but. Le noyau en attaque est resté largement intact avec le retour de Kelvin Delgado, de Douglas Toro, d’Elixander Fernandez ainsi que de Luis Argumedes, pour en énumérer que quelques-uns.

Quoi qu’il en soit, les Expos de Sherbrooke ont démontré au reste des équipes l’an dernier que leur performance en saison régulière ne devait pas être hautement estimée, puisque le club sherbrookois a joué du baseball de qualité en séries lorsque le moment était important. Est-ce que l’année dernière était un mirage? Est-ce que les Expos pourront rebondir de ce dur début de saison pour retrouver le chemin de la victoire et espérer répéter leurs exploits des dernières séries de fin de saison? À suivre!


Crédit Photo © Journal Express

Partager cette publication