Décevante programmation pour la St-Jean à Sherbrooke

saint_jean_metroOn se serait attendu à avoir des artistes québécois de renoms, des artistes sherbrookois reconnus ou du moins une belle brochette de musiciens de la relève, mais non, nous devrons plutôt nous contenter de musique traditionnelle et du groupe Vox Pop qui pourra nous divertir avec des reprises des succès datant des années 70, hourra! Une petite déception, pour une pourtant grande ville.

Laurence Gagnon Beaudoin

La programmation de la Fête du Lac des Nations a récemment été dévoilée, et ce, à notre grand enchantement. Cette année, nous aurons la chance d’accueillir Loco Locass, Louis-Jean Cormier, Éric Lapointe, Damien Robitaille et Daniel Bélanger à Sherbrooke. Une programmation hallucinante : le jour et la nuit avec ce à quoi les Sherbrookois auront droit pour célébrer la St-Jean.

 Où sont les artistes québécois de renom?

Je dois avouer avoir été très étonnée de ne pas retrouver de tête d’affiche pour les festivités de la St-Jean. Je ne m’attendais pas à une programmation digne du Festival d’été de Québec, mais un ou deux Québécois de renom auraient suffi à motiver les gens à venir célébrer ensemble. Il parait que quand on compare on se console, je me suis donc prêtée au jeu et j’ai comparé les programmations de la fête nationale de différentes villes. Je ne suis pas de mauvaise foi, j’ai donc délaissé Québec et Montréal qui peuvent s’attendre à d’excellents artistes année après année. Malheureusement, comparer ne m’a pas du tout consolée. À St-Jean-sur-Richelieu, ils accueilleront Rémi Chassé, Radio Radio, les Porn Flakes et Luce Dufault. À St-Eustache, ils auront Kaïn. À La Baie, ils auront La Bottine souriante. Comment se fait-il que Sherbrooke se retrouve avec des chansonniers?

Où sont les artistes sherbrookois?

La logique aurait voulu que la Ville attire ses propres artistes locaux pour performer le soir de la fête nationale. Une panoplie d’artistes sherbrookois aurait pu être de la fête. J’aurais bien vu Éric Salvail à l’animation suivi d’une performance de Misteur Vallaire. C’est par contre sans surprise que je vous annonce que c’est Montréal qui nous a ravi ce groupe sherbrookois. Dommage! Reste que je trouve que ça aurait été très bien!

Où sont les artistes de la relève?

L’autre scénario aurait pu être d’encourager les jeunes artistes de la région qui aimeraient percer. Je ne dis pas que Vox Pop aurait dû être écarté, mais une première partie aurait pu donner une belle visibilité à des jeunes pleins de talents.

Mince consolation

La seule consolation que j’ai trouvée est le fait qu’il y aura bel et bien des feux d’artifice pour célébrer le Québec. Après tout, les feux d’artifice sont une valeur sure, et s’ils sont assez éclatants, ils nous feront peut-être oublier le manque d’éclat du spectacle.

Partager cette publication