Deux étudiantes créent COMETES : une communauté de mentorat basée sur l’entraide pour aider à la réussite

Par Adèle Morvannou et Valérie Aubut

Deux étudiantes au parcours différent se sont rencontrées à l’Université de Sherbrooke en 2013. L’une a fait ses armes à l’Université de Montréal en criminologie, l’autre a étudié en psychologie à l’Université Paris X Nanterre. Elles se sont retrouvées dans les Programmes recherche en sciences de la santé (PRSS) de l’Université de Sherbrooke, intéressées par les problématiques en toxicomanie. Depuis toujours impliquées dans des projets d’entraide bénévoles, elles sont toutes deux investies comme représentantes étudiantes aux PRSS et ont mis à profit leur expérience et leur dynamisme pour créer un projet qui leur tient à cœur. Valérie Aubut et Adèle Morvannou se lancent alors dans la création de la Communauté de mentorat entre étudiants des PRSS pour aider les étudiants. « Le projet COMETES, c’est aussi une manière d’encourager la collaboration entre les étudiants, les aider à développer des compétences en recherche, mais aussi d’autres compétences associées à l’enseignement et à la supervision » explique Adèle Morvannou, une des deux étudiantes à l’initiative de la Communauté de mentorat.

Offrir la même chance aux étudiants

L’idée de création de la Communauté de mentorat COMETES leur est venue de leur expérience en tant qu’étudiantes. Elles ont remarqué que des activités d’entraide spontanées s’organisaient de manière informelle entre les étudiants de leur programme. Cela prenait la forme de rencontres ponctuelles, par exemple pour qu’un étudiant puisse s’exercer concernant un oral qu’il allait présenter dans une conférence ou un séminaire de recherche. Ces activités étaient très appréciées par les étudiants en raison des bénéfices que cela leur apportait. Ces activités, en parallèle au cursus formel proposé par les PRSS, étaient essentielles au développement des compétences en recherche, notamment des compétences transversales telles que la capacité de collaboration, que les étudiants doivent maitriser afin de mener une carrière de recherche. Ces activités spontanées profitaient jusqu’à maintenant aux étudiants qui avaient la chance d’avoir tissé un réseau social propice à l’université. Malheureusement, tous les étudiants du programme n’avaient pas la même chance. Les raisons étaient diverses : déplacements sur le campus limités aux plages horaires des cours en raison d’un manque de disponibilité des espaces de travail, différentes localisations du directeur ou du laboratoire de recherche, conciliation travail-études. « Donc l’objectif avec COMETES, c’est de donner cette chance à l’ensemble des étudiants », explique Valérie Aubut.

Ce que propose COMETES

La Communauté de mentorat consiste à proposer une rencontre ponctuelle de 45 à 90 minutes maximum entre un mentor et un mentoré. Un mentor est un étudiant des PRSS qui souhaite donner des conseils nécessaires qui vont contribuer à une amélioration des capacités du mentoré à réaliser des communications scientifiques par oral. Il doit faire preuve d’écoute et offre des critiques constructives. Un mentoré est un étudiant des PRSS qui demande de l’aide à un autre étudiant des PRSS (mentor) afin de recevoir, de manière personnalisée, l’écoute et les conseils nécessaires sur des aspects de la présentation orale.

Cette rencontre a lieu dans une salle multimédia qui permet de projeter le support de la présentation orale (PowerPoint ou affiche). La rencontre commence par une présentation sommaire de chacun des étudiants (mentor et mentoré) présents pour qu’ensuite l’étudiant mentoré expose :

  • le contexte dans lequel s’inscrit sa présentation orale préparée (ex. : le congrès, nombre de personnes attendues, type d’auditoire, date de la présentation, etc.);
  • les points que le mentoré aimerait améliorer;
  • les points sur lesquels le mentoré souhaiterait avoir une rétroaction de la part du mentor présent.

Ensuite, le mentoré réalise sa présentation orale comme s’il était en situation réelle. À la fin de cette présentation se tient alors une période d’échanges permettant d’engager une discussion en vue d’identifier des pistes d’améliorations possibles de la présentation.

La Communauté se tiendra de septembre 2016 à mai 2017 sur les quatre campus comprenant des étudiants des PRSS (Sherbrooke, Longueuil, Chicoutimi et Moncton). Avec le soutien du comité des PRSS, de professeurs, d’associations étudiantes (RECMUS et REMDUS) et les fonds institutionnels de soutien aux étudiants, Valérie et Adèle invitent tous les étudiants des PRSS à visiter la page Facebook « Communauté de mentorat pour les étudiants des PRSS » et s’y inscrire.


Crédit photo © mpp-orientationscolaire

Partager cette publication