Deux frères au sommet

Par Abdennour Edjekouane

Quand Ademo et N.O.S (Tarik et Nabil Andrieu) du groupe PNL, sortaient un de leurs premiers vidéoclips, J’comprends pas en 2015, on pouvait déjà apercevoir la Tour Eiffel très loin en arrière-plan. Quand DA est paru en 2016, les deux frères rappaient alors en haut d’un immeuble encore plus près du monument français. Consécration lorsque Au DD sort le 22 mars 2019, PNL est alors en haut de la Tour Eiffel ; un symbole du chemin parcouru et du sommet que les frères ont atteint. Retour sur Deux frères, le nouvel album de ce groupe déjà mythique paru le 5 avril 2019.

Retour aux sources

Voix travaillées au décodeur, musique planante entachée de mélancolie, poésie crue, mais fleurie. L’univers de PNL est unique et fidèle à lui-même; on reconnaît tout de suite leur patte musicale. Grâce à une grammaire qui use de verlan, d’acronymes et même de termes inventés, le groupe a donné naissance à un style qu’on compare souvent à celui de Drake : le Cloud Rap. À travers des mélodies accrocheuses, les deux frères abordent dans cet album leur passé. Un souvenir de dealers, de leur père et de la rue qu’ils personnifient, comme expliqué dans Chang : « Et j’vise le paradis, élevé par la plus forte des femmes ».  La famille est au cœur de leur univers musical, d’où leur label QLF records ; Que La Famille.

N.O.S clame au début de son couplet dans Autre monde : « J’ai envie de rentrer à la maison. » Un retour aux sources se ressent dans cet album et s’exprime par le fait que PNL est au sommet de son art, il n’a plus rien à conquérir ni à prouver à personne. Ceci peut également s’exprimer par la crainte des vertiges du sommet, comme l’expliquait déjà Ademo dans Onizuka : « Plus je me rapproche du sommet, plus j’entends le ciel qui gronde », ainsi que récemment N.O.S dans AU DD : « Viens on s’casse mon frère, avant qu’on se perde ». Les deux frères se concentrent alors sur eux-mêmes, s’éloignent de la rue, désirent peut-être même se repentir comme l’indiquait déjà Ademo dans DA, « Mon Dieu faut j’me dirige vers la Mecque » ainsi que dans À l’ammoniaque « Inch’Allah que Dieu nous pardonne pour nos crasses ».

Culture du secret

En Amérique du nord, PNL est probablement plus connu pour avoir refusé à un certain Drake le remix de l’une de leur chanson, À l’Ammoniaque, que pour leur musique. Il faut dire que PNL entretient cette culture du secret depuis ses débuts. Pas de collaboration avec d’autres artistes et maisons de productions. Nabil et Tarik sont natifs d’un père corse et d’une mère algérienne, font tout en indépendant avec leurs proches et amis. À noter qu’il n’aura fallu qu’une semaine pour que l’album Deux frères soit certifié disque de platine, avec plus de 100 000 exemplaires vendus. « Que la famille, personne nous inquiète jusqu’au dernier gramme. » cette phrase tirée de la chanson Au DD, morceau phare de l’album, résume bien cette pensée que les frères partagent ; un désir de ne devoir rien à personne et de valoriser la famille.


Crédit Photo @ France Info

Partager cette publication

Laisser une réponse