Deux légendes qu’on ne retrouvera désormais que dans les livres

Crédit photo © Légende Sport Inside

Par Sébastien Binet

Le mois de juin n’a pas épargné le monde des sportifs. Deux grandes légendes ont quitté le monde physique pour aller perpétuer dans les livres le souvenir de deux carrières phénoménales. Le monde du sport pleure aujourd’hui Mohammed Ali et Gordie Howe.

Au plus fort de leurs carrières, les athlètes forgent leur légende en s’élevant au sommet du monde du sport. Ils travaillent dans l’adversité pour montrer au monde entier qu’ils sont les grands parmi les grands.

Aussi imposants que soient ces monuments du sport, la passation du flambeau des légendes se fait inlassablement telle la moisson des champs. Quand le temps reprend son dû, la jeunesse vient aiguiser ses années pour former la relève des plus grands.

Ali aura marqué le monde de la boxe par sa personnalité flamboyante et ses nombreuses batailles dans le ring et hors du ring. Il était un boxeur doué au style particulier, mais il était aussi capable de s’élever pour ses croyances à l’extérieur du ring. En plus d’avoir été un des plus impressionnants athlètes de son siècle, Cassius Clay de son premier nom a été une figure de proue pour l’émancipation des Noirs dans le monde. Il s’est aussi ardemment opposé au déploiement des Américains en sol vietnamien. Sports Illustrated l’avait élu athlète du siècle en 1999.

©Third String Goalie

Pour sa part, Gordie Howe reste encore aujourd’hui le plus grand exemple de longévité dans la Ligue nationale de hockey. Celui qu’on appelait Monsieur Hockey à Détroit était originaire de la Saskatchewan et il a joué dans six décennies différentes, en plus de détenir, jusqu’à ce jour, le quatrième plus haut total de point en carrière. Gordie Howe, c’est pas moins de 22 nominations au match des étoiles et quatre coupes Stanley réparties sur une carrière professionnelle qui aura duré 32 saisons.

Il est toujours dur de laisse partir ceux qui ont marqué des générations de sportifs. Malgré le fait que les années n’avaient pas épargné la santé des deux athlètes, l’aura de ces légendes d’antan survivait aux ravages du temps. Il faut toutefois en venir à la conclusion que malgré la roue de la vie qui tourne sans cesse, il y a de ces athlètes qui ne seront jamais oubliés, ceux dont on connaitra le nom pour encore plusieurs décennies.


 

Partager cette publication