Devenez un parrain ou une marraine universitaire!

Par Sandrine Martineau-Pelletier

Le campus principal de l’Université de Sherbrooke accueille tous les ans des centaines d’étudiants internationaux qui viennent découvrir le Québec. Pour les aider à bien s’adapter dans leur nouvel environnement, l’Agence des relations internationales de l’Université de Sherbrooke (ARIUS) a mis en place un programme de parrainage qui fait bien des heureux.

Comment ça fonctionne?

Le principe est simple : chaque personne provenant de l’extérieur du Canada est invitée à être épaulée par une étudiante ou un étudiant de l’Université de Sherbrooke qui participe au programme de parrainage. Une fois que l’ARIUS s’est déclarée Cupidon et a fait le match amical parfait entre l’étudiante ou l’étudiant international et la personne qui l’épaulera, le duo est mis en contact, et c’est dès lors la responsabilité de l’individu sherbrookois d’organiser une première rencontre.

À partir de ce moment, les deux personnes se rencontrent à leur guise pour le bien-être de l’étudiante ou de l’étudiant jumelé.

Puis-je devenir un parrain ou une marraine universitaire?

Bien sûr! N’importe qui peut être un parrain ou une marraine dans ce programme. Il faut toutefois avoir étudié à l’Université de Sherbrooke pour quelque temps afin de bien connaître les environs, ainsi qu’avoir un intérêt pour la découverte de nouvelles cultures.

Le parrainage est une occasion fabuleuse pour un échange interculturel. Les étudiants internationaux peuvent venir de partout dans le monde, alors les possibilités sont presque infinies! Plus précisément, l’Université de Sherbrooke accueille des étudiants de 88 pays et territoires différents. Ce n’est peut-être pas infini, mais cela laisse place à la variété!

Sabine Duchesne, une étudiante parisienne, explique que le programme de parrainage lui a permis de se créer un entourage québécois, puisqu’elle est venue avec la cohorte complète de son programme d’études : « En vivant en colocation avec mes amies françaises, le programme m’a permis de rencontrer des Québécois et de connaître plus en profondeur la culture québécoise, ce qui aurait été plus difficile sans marraine. »

De plus, les étudiants du coin connaissent les places typiquement sherbrookoises ou québécoises, et avoir un ami ou une amie qui vient de la place permet aux étudiants étrangers de poser n’importe quelle question anodine sans avoir à passer par les établissements universitaires pour avoir des réponses.

Le groupe organisateur du programme de parrainage, en collaboration avec l’Association interculturelle des étudiants de l’Université de Sherbrooke (AIEUS), organise également des activités, telles que des soirées jeux de société ou des cours de danse, avec toutes les marraines et les parrains ainsi que les étudiants internationaux quelques fois dans la session. Ces événements encouragent les échanges interculturels et l’esprit de groupe entre les participants et les participantes du programme. Ces activités, non obligatoires, sont franchement bien plaisantes!

Le programme a toujours besoin de nouveaux volontaires pour être parrains ou marraines d’étudiants étrangers, alors n’hésitez pas à vous lancer dans cette belle aventure la session prochaine!


Crédits Photo © La boåte verte

Laisser une réponse