Devenir riche grâce aux voyages humanitaires

Crédit photo © Marina Riendeau

Par Marina Riendeau

Pour la deuxième fois de ma courte vie, je partais le mois dernier réaliser une mission humanitaire. Fervente de voyages, je me plais à toucher à un maximum d’expériences à l’étranger lorsque mon budget me le permet : professionnelles, personnelles ou humanitaires. Cette dernière catégorie me passionne de plus en plus.

L’an dernier, j’ai découvert un OSBL fabuleux de Montréal : la Fondation des jeunes pour un développement durable (FJDD). En collaboration avec plusieurs pays partout dans le monde, elle met en place des projets humanitaires dans le but de favoriser le développement durable.

Les projets

L’an dernier, j’ai réalisé mon premier projet humanitaire au Mexique dans la ville de Telchac Puerto avec un petit groupe de personnes, une initiative de la FJDD. Le but se résumait à épauler la municipalité dans l’élaboration du premier festival international de danse et de musique El Mundo en un Pueblo Maya afin de développer le tourisme de cette petite ville et d’en faire connaitre les richesses.

Cette année, je repartais une fois de plus dans le but de réaliser des vidéos promotionnelles pour mettre de l’avant différents projets à venir et d’en assurer le financement, cette fois-ci en République dominicaine. Pendant deux semaines, deux de mes amies et moi avons filmé plusieurs scènes et conçu trois vidéos pour venir en aide à la population des villes de la province de Samaná.

Les bénéfices

En plus de réaliser des projets valorisants et gratifiants, les voyages humanitaires nous ouvrent sur le monde. Vivre avec des locaux, en apprendre sur leur culture, leurs habitudes et leur langue en sont des aspects tellement enrichissants. Le soleil, la plage et la chaleur deviennent des éléments secondaires dans ce type de voyage. J’ai pu deux fois plutôt qu’une tomber en amour avec des peuples charmants et attachants et j’ai rencontré des personnes incroyables. La vraie richesse pour moi, c’est ça; c’est de pouvoir partager mon quotidien avec des gens généreux et simples qui m’en apprennent énormément sur ce qu’est la vie, leur vie.

Par-dessus tout, le plus beau dans les voyages humanitaires réside dans la possibilité quasi infinie de la diversité des projets à réaliser. Peu importe tes champs d’intérêt, tu peux sans doute aider le monde à ta manière. La FJDD en est un exemple parfait. Visitez le www.fjdd.org pour plus d’information sur les missions offertes.


 

Partager cette publication