Dominic Paquet met le « paquet » dans son spectacle Rien qu’s’une gosse

Par Rachel Whalen

Le 3 mai dernier, l’humoriste Dominic Paquet était de retour au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke pour présenter son troisième one-man-show intitulé Rien qu’s’une gosse. L’humoriste a le vent dans les voiles avec ce troisième spectacle solo qu’il présente partout à travers la province depuis 2015. C’est devant une salle comble que Dominique Paquet s’est produit au Centre culturel de l’Université de Sherbrooke.

Une entrée sur scène fracassante

En première partie du spectacle s’est produit le coauteur de son spectacle et ami Dave Roy pour une durée d’environ 20 minutes avant de laisser place au spectacle principal. Dave Roy a enchaîné plusieurs dizaines de blagues aux tournures parfois absurdes, parfois grivoises. Dans son numéro, il a collectionné les faits humoristiques pour se présenter et pour permettre au public de le connaître. Puis, alliant son et images, Dominic Paquet est apparu sur scène sur une musique rythmée avec un amalgame de lumières très colorées. Comme mot de bienvenue, l’humoriste a tout de suite mentionné qu’il était très heureux de présenter son spectacle à Sherbrooke dans une « aussi belle salle de spectacle que celle du Centre culturel ». Il a tout de suite mentionné qu’il n’y avait aucun lien entre le titre de son spectacle et son contenu.

Du standing à la danse

Dominic Paquet a brillé sur la scène durant plus d’une heure. Dans une performance très théâtrale, l’humoriste de 43 ans a proposé un spectacle durant lequel il a allié la danse, le chant et les imitations. Il a abordé des sujets diversifiés, comme des moments cocasses de son enfance, de la sexualité dans un couple, de l’arrivée de son premier enfant ou encore de sujets d’actualité ou des faits complètement loufoques.

Dans la première moitié du spectacle, Paquet a offert à la foule, un numéro sur le système de calendrier et ses aberrances, qui a fait rire aux éclats toute la salle. Les numéros bien enchaînés proposaient différents décors plongeant le public dans l’univers du « sketch ». De plus, les blagues bien ficelées ont construit une chronologie à sa prestation avec des blagues récurrentes qui ont évolué tout au long du spectacle.

Par ailleurs Dominic Paquet a tenu plusieurs interactions avec le public et même une quasi-discussion et quelques improvisations. Il a également fait quelques clins d’œil à d’autres artistes comme Rachid Badouri et Fred Pellerin.

Un humoriste bien connu du public

Bien connu du public, l’humoriste avait lancé son premier spectacle solo en 2006, puis son deuxième en 2010, qui a été présenté à plus d’une centaine de reprises à travers le Québec. En 2012, il a coanimé son premier Gala Juste pour rire aux côtés de Philippe Laprise et de Cathy Gauthier. Depuis l’automne 2013, il joue à l’émission de télévision À la semaine prochaine, diffusée les samedis sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première et cet automne était diffusée son émission Mets-y le Paquet sur les ondes de V.


Crédit Photo @ Dominic Paquet

Partager cette publication