Du plaisir par les mots

Par Marie-Élaine Lehoux

Connaissez-vous quelqu’un qui se plaint que son partenaire ne lui parle pas suffisamment au lit? Vous sentez-vous mal à l’aise de parler de vos désirs sexuels avec votre partenaire? Êtes-vous plutôt dans un couple où la communication est satisfaisante à vos yeux? Si la communication dans votre couple est insuffisante, il faut rectifier le tir. Sortez de votre zone de confort et ouvrez-vous à l’autre. Non seulement la communication pimente vos relations sexuelles, mais elle améliore grandement la vie de couple.

Les ingrédients pour une relation durable, dans le livre Nos sexualités, sont : une bonne communication, la camaraderie et l’expression sexuelle spontanée et variée. Questionnez-vous à savoir s’ils sont tous présents dans votre relation. Il y a plusieurs bienfaits dans une relation grâce à la communication. Elle contribue entre autres à la satisfaction d’avoir une bonne complicité. Elle permet d’exprimer vos préoccupations et vos désirs (ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas). Le résultat de ces ingrédients est une relation saine. Alors, pourquoi ne pas essayer de les intégrer dans la vôtre?

Je ne suis pas en train de vous dire que vous devez entrer dans une longue discussion sur vos envies pendant vos rapports sexuels, loin de là! Il faut savoir doser. Par contre, si vous ne parlez jamais de vos ressentiments, vous ne pourrez jamais améliorer votre intimité avec votre partenaire. Comment pouvez-vous connaître les envies cachées de votre partenaire si vous ne lui posez pas la question? Comment aborder la question avec votre partenaire de vie à savoir ce que vous devez améliorer? Ce n’est pas toujours évident. Selon Robert Crooks et Karla Baur dans Nos sexualités, la communication ne se fait pas qu’avec des mots. Il y a toutes formes de communication : l’expression du visage, la distance entre les partenaires, les sons et le toucher. Utilisez-les. Ne vous retenez pas. Vous pourriez vous priver d’une communication évocatrice, spontanée et parfois plus agréable qu’une discussion. Si vous êtes une personne plutôt silencieuse et qui n’aime pas les discussions, vous pouvez communiquer différemment. La discussion n’est pas le seul moyen. Ne pensez plus le contraire. Vous pouvez faire la différence pour vous et votre partenaire.

Il est important de se sentir désiré, n’est-ce pas? Selon les mêmes auteurs, l’empathie mutuelle qui est « la conviction profonde de chacun des partenaires d’être apprécié de l’autre » est le fondement d’une bonne communication. Dire à son partenaire que vous l’aimez, que vous le désirez ou que vous l’appréciez sera gratifiant. Il voudra s’ouvrir à vous en retour. Toutes intentions de communication, qu’elles soient au niveau sexuel ou pour exprimer ses sentiments, ne feront que bonifier et améliorer votre relation. Si vous êtes dans l’attente que votre partenaire découvre par lui ou elle-même vos besoins, vous serez déçu. Personne ne peut lire dans vos pensées. Ouvrez-vous. Dites ce que vous pensez, ce que vous ressentez. Tout se dit, il suffit d’utiliser les bons mots ou les bons gestes. Demandez aussi à votre partenaire ce dont il ou elle a besoin. La découverte est aussi importante dans vos relations intimes que dans votre ouverture à l’autre.

On ne peut pas être parfait, mais on peut toujours s’améliorer tout en se respectant et en se permettant des périodes d’ajustement l’un envers l’autre. De là toute l’importance de la communication. La meilleure façon de satisfaire ses besoins est de s’exprimer et de demander. Confiez-vous à votre partenaire. Prenez pleine possession et l’entière responsabilité de votre plaisir et de votre couple. Profitez de la Saint-Valentin pour lui dire ce qui vous ferait plaisir, que vous l’appréciez et que vous l’aimez. Mais prenez aussi le temps, en cette journée d’amour, d’être spontané!


Partager cette publication