Du surplace en vue pour les Canadiens?

Marc Bergevin et les Canadiens de Montréal ont été très tranquilles cet été, se contentant d’échanger le vétéran Brandon Prust et de faire quelques signatures mineures ici et là. À l’automne prochain, on retrouvera les mêmes forces, mais également les mêmes faiblesses. Ce qui n’est pas nécessairement de bon augure…
Par Matthew Vachon
La Sainte-Flanelle de l’édition 2015-2016 aura fort probablement le même look que celui de l’année dernière à quelques détails près. Brandon Prust a pris la direction de Vancouver dans un échange qui a amené un autre joueur d’énergie, Zack Kassian. Les nouveaux visages dans l’entourage seront le défenseur Mark Barberio et l’ailier droit George Halloway. Ces noms ne vous évoquent rien? N’ayez crainte, c’est normal. Il s’agit de joueurs de second plan qui risquent de ne pas s’éterniser très longtemps en sol montréalais. La ligue américaine sera fort probablement plus logique comme destination pour ces deux athlètes.
Pour sa part, après une saison frustrante durant laquelle il n’a jamais été en mesure de trouver son rôle, Pierre-Alexandre Parenteau a vu son contrat racheté par la direction. Le natif de Hull a par la suite paraphé une entente avec les Maple Leafs de Toronto pour la saison subséquente.

À quel spectacle auront droit les partisans?

Ils auront probablement le plaisir (ou le déplaisir, tout dépend du point de vue) de voir Carey Price effectuer ses mille et une prouesses afin d’aller arracher la victoire. Nul besoin de camoufler la réalité, les Canadiens présentent une attaque peu menaçante. Outre Max Pacioretty qui parvient à trouver le fond du filet régulièrement et Tomas Plekanenc qui donne toujours le meilleur de lui-même, ce ne fut pas très encourageant. Alex Galchenyuk, dont le contrat n’est toujours pas renouvelé au moment d’écrire ces lignes, et Brendan Gallagher sont jeunes et talentueux, mais il y a un manque évident de talent à l’offensive derrière ce quatuor.
Par chance, le groupe de défenseurs de Montréal demeure très solide avec le joueur étoile qu’est P.K. Subban. Il sera très bien appuyé par Jeff Petry, Andrei Markov et possiblement le jeune Nathan Beaulieu qui semble sortir de sa coquille. Le fait que l’entraineur-chef, Michel Therrien, mise sur le meilleur gardien du monde jouera grandement en sa faveur. Price peut camoufler pendant une certaine période le manque de punch offensif, mais, un jour ou l’autre, le problème ne pourra plus durer.

À quoi s’attendre pour l’an prochain?

Le fait que plusieurs des rivaux de l’association aient fait de beaux ajustements à leur alignement risque de donner du fil à retordre au bleu-blanc-rouge. Les Capitals de Washington ont fait des pas de géant durant la saison morte, tout comme les Sabres de Buffalo, les Red Wings de Détroit et les Blue Jackets de Columbus. Le Lightning de Tampa Bay, les Islanders de New York, les Penguins de Pittsburgh et les Sénateurs d’Ottawa se sont également améliorés tandis que les Rangers de New York n’ont pas perdu de plumes. Toutes ces formations pourront, de manière légitime, batailler pour une place en éliminatoires.
Ainsi, de manière réaliste, il faut s’attendre à voir la Sainte-Flanelle se maintenir dans le peloton en vue d’accéder aux séries. Si Price et les autres piliers de l’équipe évitent les blessures, Montréal aura droit à une nouvelle incursion dans les séries de la LNH. Advenant une absence prolongée à un rouage vital de l’échiquier, les partisans devront jouer les simples observateurs. Un dénouement à éviter dans la province du hockey…

Alignement projeté

Attaquants :

Max Pacioretty – David Desharnais – Brendan Gallagher
Alex Galchenyuk – Tomas Plekanec – Zack Kassian
Jacob de la Rose – Lars Eller – Dale Weise
Brian Flynn – Torrey Mitchell – Devante Smith-Pelly
Extra : Christian Thomas  et Michael Bournival

Défenseurs :

Andrei Markov – P.K. Subban
Alexei Emelin – Jeff Petry
Nathan Beaulieu – Tom Gilbert
Extra : Greg Pateryn

Gardiens :

Carey Price – Dustin Tokarski

Partager cette publication