Écrire pour Le Collectif : une implication enrichissante dans la vie universitaire

Par Dorian Paterne Mouketou

Le journal Le Collectif – en plus d’être un journal étudiant – est aussi un endroit où on développe un sentiment de fierté et d’accomplissement. Plongez au cœur d’un défi stimulant et dans l’univers des rédacteurs chevronnés.

Une mission claire : « FORMER et INFORMER »

« Le journal Le Collectif se donne comme mission d'informer la communauté étudiante de l'actualité et des enjeux qui la touchent directement ou indirectement. De ce fait, il s'intéresse à tout sujet respectant cette mission », lance d’emblée Charles Allard-Martin, directeur général du journal. Depuis sa création, le journal s’est toujours orienté vers une approche favorisant la connaissance des enjeux touchant les étudiants de l’UdeS. « Dans cette optique, le journal se centre sur des articles de nature informative ou analytique, rédigés de façon objective et suivant les grandes lignes du guide déontologique des journalistes du Québec. Il s'agit donc d'un média qui se veut à la fois sérieux dans ses propos et méthodique dans sa recherche d'information, pour s'assurer d'une représentativité impartiale des partis concernés par les sujets abordés », énonce Charles.

S’impliquer : une expérience gagnante

Tout étudiant désirant s’impliquer au journal se voit s’offrir à lui la possibilité d’écrire sur des sujets touchant le campus, la société, le sport et la culture. Le Collectif offre également l’occasion de s’exprimer par des chroniques, de raconter ses expériences de voyage par le biais de Collectif Monde. Par ce moyen, le journal offre une bourse 500 $ à l’étudiant faisant parvenir ses articles depuis ses périples. Le Collectif est plus qu’un journal étudiant. Émilie Lalonde, chef de pupitre de la section société, en donne une vision. « Le Collectif, pour moi, c'est une sorte de laboratoire. J'ai pu expérimenter pendant huit mois différents styles journalistiques. J'ai constaté à quel point j'aime faire des entrevues. J'ai adoré écouter les gens me raconter leurs histoires et ça m'a motivée à trouver une façon originale de présenter leurs propos. »

Le Collectif, c’est aussi un milieu d’apprentissage, un endroit où on développe un sentiment d’appartenance, de fierté et d’accomplissement, en étant au service de la communauté étudiante. « Le journal a aussi été une école. Il m'a appris à être déterminée et assidue. Puis comme son nom l'indique, il m'a démontré toute l'importance du travail d'équipe. Lors des conseils de rédaction, j'ai côtoyé des gens passionnés toujours prêts à s'entraider et à se motiver. »


Crédit Photo © UdeS

Laisser une réponse

Recommandation