Entrevue avec Mononc’ Serge – fier représentant de la contre-culture québécoise

Par Alexandre Dumas-Gingras

Serge Robert, alias Mononc’ Serge, est un musicien soutenant l’univers musical québécois underground qui offrira une série de spectacles un peu partout au Québec dans le temps des fêtes avec le groupe métal Anonymus. Une tournée qui s’annonce pour le moins festive!

L’honnêteté du personnage et sa démarche artistique comblent ses amateurs. Avec onze albums à son actif et plusieurs collaborations avec différents artistes à travers les années, Mononc’ Serge a réussi à s’imposer et à devenir un incontournable.

Le musicien originaire de LaSalle est apprécié de ses fans pour sa grande polyvalence artistique. Il s’agit d’un atout le démarquant d’une culture populaire québécoise trop souvent aseptisée. Il varie souvent la formule de ses spectacles, tantôt acoustique, tantôt plus rock. Pour l’artiste, il est important de diversifier ses performances, après une carrière de plus de 20 ans, on peut le comprendre. Mononc’ Serge mentionne notamment que « la formule acoustique que je présente à l’occasion fait ressortir les textes, après tout on s’entend pour dire que ma musique est axée davantage sur les paroles. Par contre, lorsque je suis accompagné par mon groupe rock, il y a une énergie et une folie qui se dégagent et c’est bien de changer la formule une fois de temps en temps. »

Les textes recherchés du musicien constituent sa grande force. Il est apprécié pour ses textes mordants et grivois, ainsi que pour ses textes plus humoristiques. Le musicien souligne le groupe RBO ainsi que Plume Latraverse en tant qu’influence majeure pour lui. Il dépasse parfois les bornes et il joue avec les limites de la bonne pensée socialement acceptée. Ses textes sont souvent la caricature d’une société québécoise remplie de paradoxes. Ce lyrisme totalement assumé et coloré est grandement chéri par ses fans.

Une série de spectacles avec le groupe métal Anonymus est prévue dans le temps des fêtes. Il s’agit d’une nouvelle collaboration de plus entre les deux artistes, collaboration qui par ailleurs est bien aimée des amateurs. Il y a eu tout d’abord en 2003 la sortie de l’album L’Académie du Massacre, alors que les chansons de Mononc’ Serge étaient revisitées et adaptées à la sauce métal. C’est d’ailleurs « le plus grand succès commercial des deux artistes », souligne en rigolant le vétéran musicien. C’est une collaboration qui s’avère un franc succès et c’est en 2008 qu’aboutit le deuxième album Musique barbare. Les spectacles présentés sous la formule Mononc’ Serge et Anonymus sont des plus explosifs. Pour cette nouvelle tournée intitulée Les Fêtes en Enfer, nous avons droit à une nouvelle chanson accompagnée d’un savoureux vidéoclip du même nom. Mononc’ Serge promet d’ailleurs « une nouvelle mise en scène, de nouveaux costumes et une présentation différente pour cette série de spectacles uniques ».

La série de spectacles du temps des fêtes proposée par Mononc’ Serge et Anonymus sera de passage à Sherbrooke, au Théâtre Granada, le 29 décembre prochain et se conclura le lendemain à Montréal, au Club Soda. Surveillez également la présence du sympathique personnage au podcast Sous Écoute de Mike Ward enregistré au Bordel Comédie Club de Montréal, avec également Pépé et sa guitare, à paraître au mois de décembre!


Crédit photo © Théâtre Granada

Partager cette publication