Être 2018 : un calendrier pour sensibiliser

Par Katrine Joncas

Le mouvement #MeToo ou #MoiAussi visant à dénoncer les agressions sexuelles a suscité un grand intérêt dans les médias cette année. Plusieurs organismes viennent en aide aux victimes et font des gestes concrets pour valoriser l’émancipation des femmes, dont Arrimage Estrie et le Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS). Le 23 novembre dernier, ces deux organismes ont conjointement lancé Être 2018, un calendrier voulant sensibiliser la population sur les stéréotypes auxquels les femmes sont victimes.

Être 2018

Offert par Arrimage Estrie ainsi que CALACS, deux organismes situés à Sherbrooke, le calendrier Être 2018 a pour but de détruire les stéréotypes et les préjugés à l’égard des femmes qui exercent des métiers classiquement pratiqués par des hommes. En fait, le calendrier présente des femmes-sujets, contrairement aux femmes-objets qui sont souvent exposées sur le marché et qui proposent une image dévalorisante des femmes. Les modèles féminins exhibés dans un contexte sexy n’ont pas leur place dans ce calendrier qui en est à sa 5e édition.

Le produit final a été dévoilé lors d’un 5@7 qui a eu lieu au Boquébière le 23 novembre 2017. Il a été distribué gratuitement lors de la campagne des 12 jours d’action contre la violence envers les femmes, soit du 25 novembre au 6 décembre derniers. Un concours de Air Guitar avait été organisé au profit du calendrier. Lors de cette soirée, madame Hélène Laurin, la championne provinciale de l’édition 2015-2016 de Air Guitar ainsi qu’une des modèles qu’on peut retrouver dans Être 2018, était présentes en tant que présidente d’honneur et membre du jury pour le concours.

Madame Julie Witty Chagnon, coordonnatrice d’Arrimage Estrie, affirme que le calendrier s’adresse à toute la population puisqu’il vise à sensibiliser les citoyens en ce qui a trait aux agressions sexuelles exercées sur les femmes. Elle souligne aussi que le calendrier de l’année passée visait davantage les métiers féminins, contrairement à cette nouvelle édition qui vise à détruire les stéréotypes entourant les métiers dits masculins.

Arrimage Estrie et CALACS

Arrimage Estrie est un organisme d’action communautaire ayant pour but de promouvoir une image corporelle positive dans la société. De plus, cet organisme vient en aide aux hommes et aux femmes souffrant d’un trouble du comportement alimentaire. Par exemple, l’organisme guide les personnes touchées par l’anorexie, l’hyperphagie, la bigorexie, l’orthorexie et toutes les personnes expérimentant un désagrément envers leur corps, leur apparence ou leur poids.

Pour sa part, l’organisme CALACS s’adresse plus précisément aux femmes victimes d’agressions sexuelles. Depuis 35 ans, CALACS soutient les adolescentes de plus de 12 ans ainsi que les femmes ayant subi des agressions sexuelles. Nul besoin pour la victime d’avoir entrepris des procédures judiciaires ou d’avoir l’intention d’en amorcer pour bénéficier de l’aide de l’organisme communautaire autonome. Les victimes ainsi que leur famille peuvent obtenir des services d’aide directe. L’organisme fait aussi de la prévention, de la sensibilisation et il entreprend des luttes pour défendre ses causes ainsi que des actions politiques.

Des exemplaires de Être 2018 sont disponibles à Arrimage Estrie et à la Capsule Bistro-Cinéma, tous deux situés sur la rue Wellington Sud à Sherbrooke. Le calendrier est offert dans un présentoir en échange d’une contribution volontaire.


Crédit Photo ©  France Inter

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.