Être bénévole m'a donné plus que la simple fierté

Miguel Cabezudo Laura

Il y a des gens qui disent que faire du bénévolat n’est pas payant… Néanmoins, faire du bénévolat peut apporter autant de joie et de beaux sentiments à la personne bénéficiaire qu’à la personne bénévole, et parfois même plus que cela.
Je me nomme Miguel, je suis immigrant et j’avoue que faire du bénévolat m’a offert plus que ce que j’avais imaginé au départ. En effet, grâce au bénévolat, j’ai connu la culture québécoise, j’ai découvert la réalité que vivent beaucoup de personnes ici, puis, j’ai gagné l’amitié d’une personne extraordinaire. Ainsi, après s’être côtoyés pendant presque deux ans, nous, la bénéficiaire et moi, ne parlons plus de bénévolat, mais plutôt d’amitié.
Lorsque je suis arrivé à Sherbrooke, je ne connaissais pas beaucoup de personnes. Cela m’a beaucoup frappé du fait que je suis une personne qui aime discuter et connaitre de nouvelles personnes. Pour moi, il était donc essentiel de trouver un moyen de connaitre quelqu’un avec qui discuter. Cela ne fut pas facile au début, car il y avait la barrière de la langue. Mais, c’est en cherchant précisément un moyen pour surmonter cette difficulté que j’ai découvert un organisme qui avait mis une annonce juste pour moi sur un site web populaire partout au Québec.  L’annonce disait essentiellement : si vous êtes une personne qui aimerait effectuer des visites amicales afin d’apporter réconfort et écoute à une personne vivant de la solitude, vous êtes le bienvenu à faire partie de notre organisme…
Quelque temps après avoir complété le processus de sélection de l'organisme, j’ai commencé mes visites hebdomadaires. La personne que je visite est une personne âgée qui n’a plus de famille.  Comme moi, elle aime beaucoup discuter et ne savait pas non plus avec qui le faire, alors nous nous sommes entendus parfaitement dès que nous avons fait connaissance. Au fur et à mesure de nos rencontres, nous avons appris beaucoup sur la vie de chacun. Ainsi, avec le temps, notre amitié s’est développée, car au début nous n’étions que deux personnes étrangères qui  faisaient connaissance, mais maintenant nous pouvons dire que nous sommes des amis qui se fréquentent.
Grâce à notre amitié, j’ai appris à connaitre et à comprendre la culture québécoise, car elle m’a expliqué certaines choses qui pour moi étaient un peu difficiles à  saisir, entre autres, pourquoi les gens ne répondent parfois pas aux saluts d’autres ou pourquoi deux voisins qui habitent le même bâtiment depuis plusieurs années peuvent ne jamais se visiter. D’ailleurs, j’ai appris aussi que la plupart des gens âgés d’ici vivent en solitude puisque leurs enfants n’ont plus besoin d’eux.
Mon amie, la bénéficiaire, et moi partageons beaucoup d’idées et nous essayons toujours de rester au courant de nos nouvelles. Alors, si vous avez le temps et si vous êtes quelqu’un qui aimez discuter et partager, je vous propose de faire du bénévolat, car vous pourriez rendre quelqu’un heureux  ainsi que gagner une amitié à jamais!

Partager cette publication