Excite mon intelligence avec ta maîtrise

Campus-Emanuelle_Boutin-truc-credit_PinterestSapiosexuel. Personne qui est sexuellement attirée par l’intelligence d’une autre personne. En voilà une bonne raison pour faire perdurer ses études : la séduction. Qui n’est pas tenté de séduire, que ce soit par son physique, par les mots, par les gestes ou encore par ses connaissances — universellement plus accessibles qu’un corps de dieu.

Par Emanuelle Boutin

Alors que la date d’inscription aux programmes de premier cycle est déjà passée et que certains se sont posé énormément de questions afin de déterminer s’ils allaient changer de programme ou non à la prochaine session, d’autres en sont à constituer leur dossier de candidature pour la maîtrise. Les dossiers doivent être envoyés, pour la plupart, deux mois avant le début de la session (automne ou hiver), mais il vaut toujours mieux communiquer avec la faculté responsable du programme pour vous assurer de la procédure.

Comment prendre cette décision qui influencera certainement les deux prochaines années d’un parcours universitaire, mais aussi toutes celles qui s’en suivront? Pourquoi choisir de persévérer à travers ce sentier essentiellement parsemé de moments de découvertes, de rencontres, mais aussi d’embuches et de découragement?

Conditions d’admission

Chaque université et chaque programme a ses exigences particulières. À Sherbrooke, le plus souvent, il faut avoir une cote de 3.0 sur 4.3 pour entrer à la maîtrise. Par contre, il vaut mieux, encore une fois, vérifier avec le département qui offre le programme pour s’assurer des conditions d’admissions exactes afin de se fixer des objectifs de réussite précis.

Pour une formation orientée vers l’emploi

Marie-France Allaire, étudiante à la maîtrise en administration, profil communication-marketing, a décidé d’opter pour la maîtrise parce qu’après son baccalauréat en psychologie, elle ne se sentait pas assez outillée pour commencer à travailler directement sur le marché. Elle savait qu’en optant pour la maîtrise, elle étancherait sa soif de connaissances, autant que son désir de se rapprocher du milieu professionnel : « c’est l’occasion de créer des contacts, de vivre, de voir c’est quoi la vraie vie en collaborant avec de vraies entreprises et de vrais organismes avec des projets réels. »

Pour développer de nouvelles aptitudes

La maîtrise, si le choix s’oriente vers l’option recherche plutôt que l’option cours, permet d’étendre ses aptitudes en gestion de projets : acquisition de données ou d’instrumentation nécessaires au projet, planification de campagnes terrains, relations avec les partenaires du projet, présentations dans les congrès, etc. « On pense souvent que c’est nos directeurs qui s’occupent de tout ça, mais c’est le contraire! On te donne une opportunité (disponibilité du projet et ressources financières) et tu dois la rentabiliser en planifiant efficacement. »

Pour approfondir un sujet

« À la maîtrise, tu approfondis un sujet en particulier et tu en deviens l’expert (idéalement). Pour moi, c’est la possibilité d’approfondir un sujet, mais aussi de voyager, de participer à des congrès, d’accéder à des formations spécifiques et de rencontrer d’autres personnes passionnées. En plus, y’a pas deux journées pareilles en recherche! » Kevin Côté, étudiant à la maîtrise en sciences géographiques, profil recherche en géomatique, est visiblement très content du choix qu’il a fait. Il déclare avoir pris une bonne décision il y a déjà deux ans de ça, car en plus de vivre une expérience inespérée, il s’est découvert une passion pour la recherche.

Si l’envie prend, si l’idée de poursuivre au 2e cycle séduit, il est possible de s’informer sur les différents programmes offerts à Sherbrooke à l’adresse suivante : http://www.usherbrooke.ca/etudes-superieures/. Aussi, du 11 mars au 15 avril se tiendront de multiples rencontres d’information afin de discuter des spécificités des programmes offerts. Pour plus de détails sur les dates, il y a le lien suivant : http://www.usherbrooke.ca/etudes-superieures/accueil/seances-dinformation/. Finalement, un guide a été élaboré pour aider les étudiants en questionnement. Ce guide, accessible à partir de la première page Internet mentionnée ci-haut, contient 72 pages de conseils et d’informations sur les programmes, les exigences personnelles, pédagogiques, financières, etc.

Partager cette publication