Fanny Bloom – Solo : une docile simplicité

Par Myriam Carle

Le 25 mars prochain, Fanny Bloom lancera son nouvel album intitulé Fanny Bloom – Solo. Son troisième opus est en partie un opus de reprises, la pianiste sherbrookoise ayant décidé de réarranger quelques-unes de ses précédentes chansons de manière plus minimaliste, le tout accompagné de quelques nouvelles compositions et d'une reprise de Danse avec moi de Martine St-Clair.

En contraste avec son deuxième album Pan, Fanny Bloom – Solo nous fait découvrir un côté plus tranquille de la chanteuse, pour nous bercer dans une douce mélancolie. Bien que la plupart du temps on n'entende que la voix enfantine de Fanny et les touches de son piano, la musique est parfois bien agrémentée par des notes de trompette ou un peu de violoncelle, entre autres.

Le disque ouvre avec un réarrangement de la chanson Blanc, que l'on retrouve sur Pan, et qui donne le ton pour le reste de l'album : une mélodie qui coule bien et des textes enchanteurs. Ta salive nous donne envie de nous coller sur le divan avec notre amoureux ou notre amoureuse (ou bien notre chien/chat, faute de). Quant à Dis, quand reviendras-tu?, le ton peut faire penser aux chansons conteuses de Gilles Vigneault. Bref, Fanny Bloom – Solo est un album harmonieux et constant.

Par contre, son plus grand point négatif est justement cette constance, ce qui fait que les chansons manquent de variété. À la longue, elles s'entremêlent et se distinguent peu les unes des autres. Il faut attendre jusqu'aux deux dernières, PaceMaker et la reprise acoustique de Piscine, qui terminent l'album avec un brin d'énergie qui est appréciée.

En résumé, malgré que les chansons se ressemblent, il s'agit de matériel de qualité. Fanny Bloom – Solo est l'album tout désigné pour les soirées calmes passées à lire avec une tasse de thé.

3.5/5


Partager cette publication